ActuBurkina
A la une Culture

Littérature : Wendinminté Ouédraogo nous parle de la culture moaaga 

Le mercredi 25 mai 2022 a eu lieu la cérémonie de présentation et de dédicace de du 7eouvrage de Wendinminté Ouédraogo, intitulé « Expressions métaphoriques du Moogo ». C’était dans la salle des actes de l’université Joseph Ki-Zerbo en présence de sommités traditionnelles, politiques et universitaires. 

« Expressions métaphoriques du moogo » est le dernier Ouvrage du prolifique écrivain burkinabè Wendinminté Ouédraogo. C’est un ouvrage de 150 pages comportant 407 proverbes traduits de la langue moore au français et paru aux éditions les Presses universitaires de l’université.

A en croire Mouni Zoungrana, Maître de conférences en littérature orale à l’université Joseph KI-Zerbo, également présentateur du livre, « c’est un ouvrage anthropo-ethnographique qui s’évertue à présenter la culture moaaga à travers sa langue. Elle met surtout en exergue la poéticité de la langue mooré et concourt à faciliter les relations humaines par la bonne maitrise de la langue. ». Ainsi, Wendinminté Ouédraogo en plongeant sa réflexion dans les méandres de la verve africaine et précisément celle moaaga a su révéler sur papier toute la splendeur de la culture du moogo. C’est d’ailleurs, « la preuve que toutes les langues sont des mines de connaissances et de richesses qu’il faudrait impérativement valoriser pour notre survie. »  a affirmé le professeur Albert Ouédraogo, enseignant de littérature orale à l’université Joseph KI-Zerbo à la retraite par ailleurs, préfacier dudit ouvrage. « C’est l’occasion également pour moi de féliciter et d’encourager l’écrivain pour son abnégation car parvenir à publier un tel ouvrage nécessité de la patience, de la persévérance parce que non seulement, il faut collecter, transcrire et cela n’est pas chose aisée », a-t-il ajouté.

Parrain de ladite Cérémonie, Naaba Baongo de Gourcy, a tenu à féliciter l’auteur pour le travail qu’il abat au quotidien au profit de l’émergence de la culture africaine en générale et surtout celle du Burkina Faso en particulier. Il a surtout invité le lectorat Burkinabè à se délecter de l’ouvrage parce qu’il « constitue une nourriture de l’esprit pour la sauvegarde du patrimoine immatériel de l’humanité. ».

Quant à l’auteur, il s’est dit satisfait de pouvoir à nouveau partager le peu de connaissances dont il dispose avec le lectorat Burkinabè et celui d’ailleurs, et d’inviter d’autres à emboiter son pas pour que rayonnent la culture et la littérature burkinabè. Modeste Sessouma, Directeur de cabinet du ministre des Affaires religieuses et coutumières a souhaité plain succès au livre et d’encourager l’auteur au nom du ministre.

Acturkina.net

Articles similaires

Comoé: au moins 03 personnes perdent la vie dans un braquage

ActuBurkina

CENI : la nouvelle équipe sollicite le soutien du président du Faso

ActuBurkina

PRESIDENTIELLE DE 2020 : L’ARDI mise sur Eddie Komboïgo

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR