ActuBurkina
A la une Société

Libre circulation dans l’espace CEDEAO : la nouvelle équipe de la Task force installée

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, champion de la libre circulation des personnes et des biens dans l’espace CEDEAO, a procédé ce matin à l’installation de la 2e  équipe de la Task force de l’espace communautaire sur le schéma de libéralisation des échanges.

Cette équipe, composée de sept membres et dirigée par  Mohamed Ibn Chambas, a pour mission de travailler à lever les entraves à l’effectivité de la libre circulation des personnes et des biens dans l’espace.

Dans son discours d’installation, le président du Faso a félicité  l’équipe sortante qui a su tracer les sillons pour permettre un renforcement de la libre circulation des personnes et des biens dans l’espace CEDEAO.

Selon Roch Marc Christian Kaboré, la Task force sur le schéma de libéralisation des échanges de la CEDEAO est l’outil opérationnel de l’institution dans la facilitation des échanges dans la sous-région. Créée le 25 novembre 2015, elle a « pour mission d’assurer l’effectivité de la libre circulation des personnes et des biens dans l’espace communautaire, et du règlement à l’amiable des litiges entre Etats membres, ainsi que de plaidoyer et de médiation auprès des autorités des Etats ».

Le président du Faso a invité la nouvelle équipe à travailler « pour que le pilier de l’intégration qu’est la libre circulation soit effectif dans tous nos Etats ».

Le président de la Commission de la CEDEAO, Jean-Claude Kassi Brou a indiqué que cette libre circulation des personnes et des biens est une condition pour l’amélioration du commerce intra-communautaire qui reste en deçà des attentes, au regard des potentialités des pays de l’espace CEDEAO.

Le président de la nouvelle équipe de la Task force, Mohamed Ibn Chambas a dit prendre la mesure de la responsabilité, et s’est engagé avec les autres membres pour relever les défis.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Articles similaires

DEMANDE D’EXTRADITION DE FRANÇOIS COMPAORE : des OSC dénoncent « la prise en otage de ce dossier »

ActuBurkina

Balai citoyen : « 10 ans au service du Burkina Faso et de l’Afrique »  

ActuBurkina

INCARCERATION D’UN GREFFIER EN CHEF A KOUDOUGOU : le SYNAG et le SGB en arrêt de travail jusqu’à nouvel ordre

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR