ActuBurkina
A la une Politique

 Le premier gouvernement Kyélem en place : Que le travail commence !

Nommé le 21 octobre dernier par le président de la Transition, le capitaine Ibrahim Traoré, le Premier ministre Apollinaire Kyélem de Tambèla a formé ce 25 octobre 2022 son gouvernement. Un gouvernement de « combat » composé de 23 ministres eu égard à la situation de la nation, qui croule sous le poids de la crise sécuritaire et humanitaire. Ils sont en effet, 23 ministres, dont 3 ministres délégués, contre 26 sous le magistère du lieutenant-colonel Sandaogo Damiba.

Que de ministères supprimés et d’autres regroupés. En effet, le ministère en charge des affaires religieuses et celui délégué chargé de la défense ont été supprimés. En lieu et place de ce dernier, le ministère délégué en charge de la sécurité a été créé.  Les ministères en charge de la réconciliation nationale, du genre et celui de l’Action humanitaire ont été cumulés. C’est dire donc que c’est une alchimie que le Premier ministre avocat a réussie.

Et l’on peut affirmer sans risque de se tromper que le Premier ministre a respecté la Charte de la transition qui fixe à 25 le nombre maximum des membres du gouvernement. Il a aussi respecté sa parole, car il avait assuré que ce nombre ne sera pas atteint. Cinq naufragés du dernier gouvernement de Albert Ouédraogo ont été sauvés et sont toujours dans le navire sans aucun jeu de chaise. C’est le cas de Bassolma Bazié de la Fonction publique qui est monté en galon,  de Olivia Ragnaghnewendé Rouamba des affaires étrangères, de Robert Lucien Jean Claude Kargougou de la santé, de Aminata Zerbo/Sabané de l’économie numérique et de Karamoko Jean Marie Traoré, ministre délégué aux affaires étrangères.

Au Secrétariat Général du gouvernement, Jacques Sosthène Dingara, reste également à son poste en tant que secrétaire général. On le sait déjà ! Les missions confiées à ce gouvernement Kyeleme 1 sont la restauration du territoire nationale, le retour des PDI dans leurs localités respectives et l’amélioration de façon substantielle des conditions de vie des Burkinabè.

Actuburkina.net

Articles similaires

Région du Sahel : le gouverneur suspend la mise en place  des délégations spéciales

ActuBurkina

FOOTBALL : Alain Gouamené interdit de toutes activités pendant 24 mois

ActuBurkina

AEROPORT DE OUAGADOUGOU : les travailleurs de Sécuricom Airport durcissent le ton

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR