ActuBurkina
A la une Santé

La Vulvite: Qu’est-ce que c’est ?

Ceci est une tribune du Pr Charlemagne Ouédraogo, Gynécologue -obstétricien. Il nous parle aujourd’hui de la vulvite qui est une inflammation de la vulve. Lisez plutôt!

En consultation gynécologique, le médecin examine la vulve de la femme ou jeune fille. Il examine aussi le vagin à la recherche d’anomalies. Sur la vulve, il découvre une rougeur et des modifications cutanées. Les symptômes et l’examen gynécologique vont révéler une vulvite. Des fois, elle est associée à une Infection Sexuellement Transmissible. La vulvite peut survenir chez la femme de tout âge et provoque des démangeaisons, des douleurs et des rougeurs. Le point dans cette publication !

La vulve désigne l’ensemble des organes génitaux externes de la femme. C’est la région autour du vagin qui contient les organes génitaux externes féminins.

La vulvite est une inflammation de la vulve.
Lorsqu’il s’agit d’une inflammation de la vulve et du vagin, on parle de vulvovaginite.

La vulvite peut être due à une allergie ( contact de la vulve avec du savon, bains moussants, tissus et parfums). Elle peut être due à des maladies cutanées, à des infections comme les infections par les levures ou les IST. Elle peut aussi être due à une infestation par des poux pubiens ou une irritation due à l’urine ou aux selles. Le contact avec l’urine et les selles causent parfois une vulvite chronique.

Chez les petites filles, les infections vaginales peuvent contaminer la vulve.

La vulvite provoque un prurit, des douleurs et une rougeur. Un gonflement des lèvres, des sécrétions blanchâtres. Une vulvite chronique peut conduire à des plaies douloureuses, des lésions squameuses, épaisses ou blanchâtres de la vulve.

En l’absence de traitement, une vulvite peut donner lieu à des complications. L’infection peut s’aggraver et s’étendre aux voies génitales hautes. Elle peut même compromettre la fécondité.

Il peut arriver qu’on effectue une biopsie dans le cadre de la recherche de la cause.

Devant une vulvite le spécialiste donne une conduite à tenir :
– Éviter les substances pouvant irriter la vulve,
– Maintenir la vulve propre et sèche,
– Réaliser un bain de siège,
– Application d’une crème.

Conseils
– Éviter les douches vaginales
– Éviter les vêtements trop serrés et les sous vêtements en matière synthétique.
– Éviter certains gels
– Éviter d’avoir plusieurs partenaires sexuels.

#Pr_Charlemagne_Ouedraogo
#Gynecologue_Obstetricien

Articles similaires

Sécurité et politique en Afrique de l’Ouest : la CEDEAO convoque une réunion extraordinaire

ActuBurkina

AN 2 DU PUSTCH DE SEPTEMBRE 2015 : l’UAS dénonce « la lenteur et les tergiversations » dans le traitement des dossiers

ActuBurkina

COVID-19 AU BURKINA : 83 nouveaux cas et un décès à la date du 12 janvier  

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR