ActuBurkina
A la une Société

JOURNEE DES LEGUMINEUSES : ce sera le 19 février prochain à Koumbané

La Journée des légumineuses se tiendra le 19 février 2018 à Koumbané, dans la province du Yatenga. En prélude à cet évènement, le ministère de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques a animé une conférence de presse ce 12 février 2018 à Ouagadougou pour donner plus de détails sur cette journée qui aura lieu pour la première fois dans notre pays.

« Promouvoir les légumineuses pour la création d’emplois au profit des jeunes et des femmes et l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle », c’est sous ce thème que se tiendra la Journée des légumineuses au Burkina, le 19 février prochain à Koumbané, dans le Yatenga. Ladite journée, placée sous le haut  patronage du président du Faso, Rock Marc Christian Kaboré,  connaitra la participation du Directeur général de la FAO, José Graziani da Silva et du président de la confédération mondiale des légumineuses, Huseyin Arslan. Selon le ministre de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques,  Jacob Ouédraogo,  les légumineuses se définissent comme étant des plantes dont les fruits sont contenus dans les gousses. Le Burkina Faso produit principalement comme légumineuses l’arachide, le wouandzou ou pois de terre, le niébé et le soja. A l’en croire, lors de  la campagne agricole 2017-2018, le Burkina Faso a fait une production de 684 464 tonnes de niébé, 5 005 tonnes de pois de terre, 470 332 tonnes d’arachides et 22 650 tonnes de soja. C’est pourquoi le ministère veut, à travers cette Journée spéciale, renforcer  la promotion des légumineuses,  sensibiliser les populations sur l’importante contribution des légumineuses pour atteindre la sécurité alimentaire et nutritionnelle et montrer l’avantage qu’offrent ces plantes  pour améliorer la fertilisation des sols. Pour ce qui est des préparatifs de l’évènement, le premier responsable de l’agriculture a fait noter que tout va  bon train. « L’installation des tribunes et des stands d’exposition ainsi que les autres travaux connexes vont s’achever soixante-douze heures avant…les question liées à la sécurité et à la santé sont prises en charge », a-t-il rassuré. En ce qui concerne le choix porté sur Koumbané dans le Yatenga, Jacob Ouédraogo le justifie par le fait qu’il  permettra au DG de la FAO de s’imprégner de l’évolution des travaux du projet intitulé «Appui au développement des légumineuses dans les régions du Nord et du Centre-nord » financé par son institution en 2017 dans ces régions.

Pour rappel, cette Journée se tient suite à une déclaration dite de Ouagadougou en 2017 par l’Assemblée générale des Nations Unies qui avait recommandé d’institutionnaliser chaque année une Journée internationale des légumineuses.

Casimir Abatidan NASSARA

(Stagiaire)

Articles similaires

Divagation des animaux à Ouagadougou : 600 têtes d’animaux mis en fourrière au premier trimestre de l’année 2023

ActuBurkina

MALI : 07 Casques bleus blessés dans une explosion

ActuBurkina

ETATS-UNIS : Trump, enregistré, demande à un responsable électoral de Géorgie de « trouver » 11.780 bulletins à son nom

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR