ActuBurkina
A la une Société

INSURRECTION POPULAIRE : Luc Adolphe Tiao à la MACO

Luc Adolphe Tiao,  dernier Premier ministre de Blaise Compaoré, a été placé sous mandat de dépôt à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (Maco), ce  16 septembre.

Accusé d’avoir ordonné la répression de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014, l’ancien Premier est rentré au bercail il y a moins d’une semaine après deux ans d’exil  en Côte d’Ivoire,  pour répondre de ses actes. Il avait été entendu par la gendarmerie et ensuite renvoyé devant la Haute Cour de justice.

Pour rappel, le Conseil national de la transition (CNT) avait mis en accusation Blaise Compaoré et tous les membres de son gouvernement pour « faits de coups et blessures volontaires, complicité de coups et blessures, assassinats et complicité d’assassinat » lors de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 ayant occasionné le mort d’une trentaine de personnes.

Actuburkina

Articles similaires

3e répartition du BBDA : Plus d’un milliard de F CFA à répartir en Août 2022

ActuBurkina

Burkina : le ministre de l’Education nationale se réjouit de l’état d’avancement des chantiers des lycées scientifiques

ActuBurkina

AVIS DE RECRUTEMENT D’UN(E) SPECIALISTE EN PASSATION DES MARCHES

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR