ActuBurkina
A la une Société

IMMIGRATION : 69 Sénégalais expulsés de la Gambie

Les services de l’immigration de Bajul et sa banlieue ont mis fin au séjour de 69 ressortissants sénégalais qui y résidaient de façon illégale.

Le torchon brûlerait-il entre le Sénégal et la Gambie ? A priori, non, pourrait-on dire. Et de ce que l’on sait, depuis la chute de l’ex-président Yahya Jammeh, la Gambie cultive une relation excellente avec le Sénégal de Macky Sall qui a énormément contribué à la récupération du pouvoir par le président Adama Barrow. Mais que s’est-il donc  passé jusqu’à ce que la Gambie d’expulser 69 Sénégalais de chez elle vers la Casamance ?

Une source gouvernementale gambienne a révélé que la décision d’expulser ces Sénégalais n’a rien à voir avec la politique migratoire du gouvernement d’Adama Barrow (Président gambien) et qu’aucune autorité de la sûreté nationale, de la Justice gambienne ou celle du ministère de l’intérieur n’a été consultée sur ces expulsions. Selon certaines sources, c’est suite à un contrôle spontané que  le Directeur des Services de l’immigration, Buba Sanyang,  a ordonné leur expulsion vers la frontière sud que son pays partage avec le Sénégal. Ce, sans attendre une décision judiciaire sur le sort du séjour de ces Sénégalais en terre gambienne. A noter que cette expulsion est intervenue trois jours après la visite du Ministre de l’Intérieur gambien, Mai Ahmad Fatty, à son homologue sénégalais,  Abdoulaye Daouda Diallo, à Dakar, au cours de laquelle il était question de trouver une stratégie pour aider les deux pays à combattre la criminalité et le banditisme transfrontalier, le trafic de drogue et la menace terroriste.

L’on se rappelle encore qu’à son époque, l’ancien homme fort de la Gambie, Yaya Jammeh, avait également ordonné une expulsion de plusieurs nationalités étrangères dont des Sénégalaises vers la Casamance (Sud du Sénégal). Ces dernières étaient des prostituées, avaient révélé plusieurs sources.

Reste à savoir d’où vient la décision de ces expulsions et pourquoi.

AL CAPPUCCINO

 

Articles similaires

GABON : Jean Ping de retour au bercail après plusieurs tournées

ActuBurkina

DISPARITION DU ROI DU GULMU: « nous faisons le serment d’être les dignes héritiers de son exemple de vie », Eddie Komboïgo

ActuBurkina

SENEGAL : plus de 80 candidats déclarés à l’élection présidentielle

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR