ActuBurkina
A la une Société

GROGNE AU MINISTERE DES INFRASTRUCTURES : les protagonistes accordent leurs violons

Ceci est le procès-verbal de la rencontre de concertation et d’échanges entre le ministère des Infrastructures et le SYTTPBHA/MI tenue le 17 février 2017.

« L’an deux mille dix-sept  et le vendredi 17 février, s’est  tenue dans la salle de réunion du Ministère des Infrastructures à partir de 11h, une rencontre entre le Ministère des Infrastructures et la Coordination des sous sections SYTTPBHA dudit ministère.

Un ordre du jour en deux points a été proposé par le ministre : Les préoccupations énumérées dans le préavis de sit-in et celles relatives à la gestion du ministère.

Dans son mot introductif, le ministre s’est réjoui du fait que les partenaires  aient  répondu  favorablement   à  son  invitation  à  une rencontre de concertation et les a remercié pour cette disponibilité.

En réponse, le Secrétaire général du SYTTPBHA-MI a aussi remercié monsieur le Ministre et sa délégation et posé des préalables  relatifs aux engagements  du Ministère  non encore mis en œuvre  avant la poursuite des négociations. Ces préalables portent sur :

-L’organisation du Ministère

-Les arriérés de paiement des frais de mission

-La gestion de I’EFP!TP

– L’Harmonisation et l’opérationnalisation d’un système de motivation

A l’issue des discussions, explications et échanges, il a été décidé les mesures suivantes :

. L’organisation du ministère

La finalisation du rapport du comité chargé de la relecture de l’organigramme le mardi 21 février 2017, et la proposition de son introduction en Conseil des ministres au plus tard le second conseil après le dépôt du rapport auprès du ministre.

. Les arriérés de paiement des frais de mission

Le paiement desdits frais sera effectif la semaine prochaine à partir du mardi 21 février 2017. Ces frais s’élèvent à  environ 13 millions à ce jour.

.La gestion de I’EFP/TP ;

– Le principe  du voyage d’étude à l’extérieur est maintenu ainsi que les visites de chantier à l’intérieur du pays.

– La   prise   de   mesures   urgentes   pour   assurer   le   bon fonctionnement de l’École au plus tard le 1er  mars 2017.

– La prise de mesures fortes pour une réorganisation profonde de l’Ecole au cours de l’année 2017.

. L’Harmonisation et l’opérationnalisation d’un système de motivation

– Les Directeurs généraux et les Directeurs régionaux des Infrastructures sont invités à faire en sorte que tous les agents aient leurs dotations en carburant du premier trimestre 2017.

– Les structures où les agents qui n’ont pas perçu de dotations en carburant en 2016 sont instruites d’apurer ces arriérés dans un délai de deux  semaines. Ces dotations seront mises  à  leur disposition par la DAF.

– La validation du rapport du comité de motivation le mardi 21 février 2017. Les points à mettre en œuvre au sein du ministère le seront au cours de l’année 2017, tandis que les aspects requérant l’intervention   d’autres   institutions   feront l’objet d’échanges avec lesdites institutions.

  Concernant les déclarations relatives à la gestion du ministère, le ministre a souhaité que le syndicat privilégie la saisine des structures de contrôle de l’État pour les vérifications appropriées.

Les parties ont réaffirmé leur disponibilité à un dialogue sincère et constructif pour l’atteinte des objectifs du département.

Les échanges qui se sont déroulés dans un esprit de courtoisie ont pris fin aux environs de 18h 50mn.

Ont signé:

Pour la Délégation de la Coordination des Sous Sections SYTTPBHA-MI

M’BI YAMEOGO

Pour la Délégation du Ministère

Eric W. BOUGOUMA

Officier de l’Ordre National

 

 

 

Articles similaires

AVIS DE  RECRUTEMENT D’ UNE SECRETAIRE DE DIRECTION

ActuBurkina

Niger : nouveau massacre de civils dans la région de Tillabéri

ActuBurkina

Kompienga : Des soldats tués dans une attaque du détachement de Madjoari

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR