ActuBurkina
A la une Société

GHANA : des cercueils hors du commun

Les Ghanéens sont fiers de leurs cercueils. Ils reflètent leurs vies, leurs rêves et leurs passions.

Les familles croient que leurs parents décédés devraient être enterrés de la meilleure manière possible.

Les journalistes Fellipe Abreu et Henrique Hedler ont visité deux ateliers de menuiserie à Accra, la capitale, dans la ville de Kumasi, dans le Sud. Ils y ont rencontré les menuisiers qui fabriquent des cercueils hors du commun.

Ces ateliers ont le nom de Seth Kane Kwei, qui serait le tout premier à avoir dessiné des cercueils « particuliers » au Ghana.

Le Ghana est l’un des plus grands producteurs de cacao au monde et les familles dans des milieux ruraux économisent de l’argent durement gagné afin d’enterrer leurs proches dans des cercueils en forme de cacao.

Ce genre de cercueil peut coûter jusqu’à 1 000 dollars, un montant énorme pour des agriculteurs, dont la plupart gagne moins de 3 dollars par jour.

Généralement, les cercueils reflètent le métier ou le statut social de la personne décédée. Dans ce cas, un cercueil en forme de piment rouge dont la couleur rouge et le goût épicé représente la personnalité décédée, explique Eric Adjetey, qui est dans le business depuis 50 ans.

 

 

« Il avait un caractère fort, une personne à qui il ne fallait pas se frotter ».

Et si certaines personnes considèrent ces cercueils comme des œuvres d’art fantaisistes, sur place, ils sont appelés Abeduu Adekai ce qui veut dire « caisses proverbes » car chacun de ces cercueils est symbolique et porte une signification particulière.

Ces dernières années, les charpentiers ont commencé à fabriquer des cercueils particuliers afin de répondre à une demande déjà existante.

Une œuvre qui a attiré des clients d’une vingtaine de pays au cours des six dernières années. Des étudiants sont aussi venus de la Corée du Sud, des Etats-Unis et du Danemark pour s’informer sur la fabrication et la vente de ces cercueils particuliers.

BBC AFRIQUE

Articles similaires

PRESIDENTIELLE GABONAISE : l’élection la plus calamiteuse de l’année

ActuBurkina

LAC TCHAD : 14 pays promettent 672 millions de dollars pour aider les victimes de Boko Haram

ActuBurkina

KOMPIENGA (Est): huit personnes tuées en deux jours (AIB)

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR