ActuBurkina
A la une Société

GESTION TRANSPARENTE DES DONS DE LA COVID-19 : une équipe du REN-LAC échange avec la commission mobilisation des ressources

La coordination nationale de riposte à l’épidémie COVID-19, à travers la commission mobilisation des ressources, finances et budget, a présenté au comité de suivi citoyen du Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC), les différents documents sur les dons faits au niveau du département de la santé pour lutter contre la pandémie. Les travaux ont eu lieu à Ouagadougou le mardi 5 mai 2020, sous l’égide du Directeur de Cabinet du ministre de la Santé, Emmanuel Sorgho.

Pour la transparence dans la gestion de la chose publique et pour question de redevabilité citoyenne, le Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC), a mis en place un comité de suivi citoyen sur la gestion de la COVID-19. Ce comité a été reçu le mardi 5 mai 2020 à Ouagadougou par les groupes thématiques mobilisation des ressources, finances et budget ainsi que logistique. L’objectif de cette rencontre pour le comité, est de s’assurer que les dons qui sont faits dans le cadre de la lutte contre la COVID-19 sont utilisés à bon escient et qu’ils sont affectés là où il le faut. Selon le Secrétaire chargé des études et des enquêtes du REN-LAC, Issouf Paré, depuis la survenue de la pandémie au Burkina Faso, le REN-LAC a mis en place ce comité de suivi citoyen pour pouvoir suivre l’ensemble des dons et de donner l’information juste aux populations, sur l’utilisation de ces ressources. « Le REN-LAC est une structure de veille et si ce qui doit être fait dans la gestion de cette pandémie n’est pas fait, comme d’habitude nous allons nous donner les moyens d’interpeller qui de droit et de porter l’information au niveau des populations qui jugerons nécessaire de la conduite à tenir », a laissé entendre Issouf Paré. Il a également souligné que les actions du comité ne se limitent pas seulement au ministère de la Santé, mais s’étendent à toutes les structures qui reçoivent des dons dans le cadre de la COVID-19. Le Directeur de Cabinet du ministre de la Santé, Emmanuel Sorgho, a rassuré que toute la documentation sera mise à la disposition du REN-LAC, ainsi que toutes les informations dont il aura besoin. Pour lui, c’est une démarche salutaire parce que cela permet d’éclairer les populations et de rendre publiquement compte, de la gestion des dons de la COVID-19. « Le REN-LAC, en venant pour voir comment ça se passe, nous libère parce que nous avons pris l’engagement et la volonté de bien gérer des ressources que des Burkinabè s’en sont privés pour mettre à la disposition du Gouvernement pour la lutte contre cette pandémie », a souligné M. Sorgho. A écouter le Directeur de Cabinet, le ministère est ouvert et va communiquer toutes les informations afin que le REN-LAC puisse donner à son tour, à l’opinion publique, les informations sur la façon dont le ministère de la Santé gère les dons qui sont reçus dans le cadre de la lutte contre la maladie à coronavirus.

DCPM/Santé

Articles similaires

Burkina: les avocats de Kaboré vont saisir la Cour de justice de la Cédéao

ActuBurkina

PETIT COLA : à la découverte de ses bienfaits

ActuBurkina

REGION DE L’EST : Huit morts et trois blessés dans une double attaque

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR