ActuBurkina
A la une Politique

GABON : un communiqué du PS français crée la polémique

A quelques heures de l’annonce des résultats de la présidentielle, la tension est montée d’un cran avec le récent  communiqué du Parti socialiste (PS) français relayé par la presse gabonaise.

 « Voilà plus d’un demi-siècle que la famille Bongo gouverne le Gabon. Une alternance serait signe de bonne santé démocratique et un exemple ». C’est ce qu’indique un communiqué du PS français, repris par les médias gabonais, ce mardi. Un communiqué   qui  a jeté un  pavé dans la mare gabonaise déjà bouillante, à quelques heures seulement de la proclamation des résultats officiels. Comme il fallait s’y attendre, les commentaires vont train.

En effet, pendant que le camp du président sortant dénonce une « intervention scandaleuse et délirante » de l’ancienne puissance coloniale dans les affaires internes du Gabon,  le camp d’en face, celui de Ping, jubile, estimant  que  le PS  reconnaît la victoire de  son mentor. Autant d’interprétations qui ont contribué à surchauffer davantage les esprits.

Lundi déjà, des médias  avaient annoncé  que  les présidents du Congo  Brazzaville, Sassou N’guesso,  et de la Guinée Équatoriale Obiang N’guema auraient joint Ali Bongo au téléphone pour lui demander de prendre d’accepter le verdict des urnes et d’épargner au Gabon des troubles post électoraux en quittant le pouvoir.

En tout cas, tous les ingrédients d’une crise postélectorale sont réunis et il faut craindre que le scénario de 2009 se répète. On croise les doigts tout en ayant les regards tournés vers la commission en charge des élections

Actuburkina

Articles similaires

Prix Marc-Vivien Foé: l’Ivoirien Seko Fofana succède à Gaël Kakuta

ActuBurkina

Agence africaine du médicament: le Rwanda abritera le siège 

ActuBurkina

DJIBO : des engins explosifs  découverts lors du  ravitaillement de la ville en carburant

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR