ActuBurkina
A la une Politique

FPR: les activités suspendues pour trois mois

Dans un arrêté en date du 13 novembre, le ministère en charge des libertés publiques suspend à titre conservatoire pour trois mois les activités du Front patriotique pour le renouveau (FPR). « Suite aux récentes déclarations publiques du Docteur Aristide Ouédraogo, président du Front Patriotique pour le Renouveau (FPR), les activités de son parti ont été suspendus à titre conservatoire pour trois mois », dit l’arrêté.  En effet, le président du FPR avait demandé la démission   du président du Faso.  « Nous sommes arrivés à la conclusion que le gouvernement actuel ne peut plus conduire le Burkina Faso (…) Le peuple se doit d’engager une résistance par rapport à la direction du pouvoir actuel. Je ne demande pas forcément de répéter l’insurrection populaire mais ne serait-ce qu’à travers les grèves, le peuple peut engager une résistance populaire civile. Nous demandons la démission du président du Faso pour mettre un gouvernement provisoire de la République qui sera dirigé par l’armée et les civils », avait-il déclaré. Selon l’arrêté, ces déclarations « portent atteinte » aux dispositions des articles 3, 4, 20 et 21 de la loi portant charte des partis et formations politiques au Burkina Faso.

Actuburkina

Articles similaires

Nigeria: Un Naufrage d’un bateau fait 106 morts

ActuBurkina

CRISE DANS LE SECTEUR DE LA SANTE: la CNDH invite les acteurs à « renouer le dialogue »

ActuBurkina

Transition au Mali: le rapport des assises nationales remis au président du Faso

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR