ActuBurkina
A la une Société

FORUM NATIONAL DES JEUNES 2021 : plus de 1000 jeunes attendus à la grand-messe avec le président du Faso

Le Comité national d’organisation (CNO) du Forum national des jeunes a animé une conférence de presse le 23 septembre dernier à Ouagadougou. L’objectif de cette conférence, selon le CNO, était de partager avec les Hommes de médias des informations relatives aux préparatifs du Forum national des jeunes qui se tiendra du 7 au 9 octobre prochains à Koudougou dans la région du Centre-Ouest sous le très haut patronage du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Le CNO s’est dit prêt pour une bonne tenue du Forum.

 L’édition 2021 du Forum national des jeunes se tiendra du 7 au 9 octobre prochains à Koudougou dans la région du Centre-Ouest. Selon le Directeur général (DG) de la Jeunesse et de l’éducation permanente, Larba Pilga, qui a animé la conférence de presse, prendront part à la grand-messe avec le président du Faso, plus de 1000 jeunes issus de toutes les catégories socioprofessionnelles des 45 provinces du Burkina. Il est aussi attendu la participation des jeunes de la diaspora et de celle des communautés étrangères vivant au Burkina Faso.

Le thème du Forum est « Réconciliation nationale au Burkina Faso : rôle et place de la jeunesse ». Un thème qui, à en croire Larba Pilga, est en phase avec l’actualité du Burkina, où la réconciliation constitue une préoccupation pour tous. En effet, depuis quelques années, le Burkina Faso est confronté à des tensions sociales et politiques qui constituent des facteurs d’effritement du tissu social et du vivre-ensemble. Et pour le CNO, le choix de ce thème traduit la nécessité de placer les jeunes au cœur du processus de réconciliation nationale enclenchée par le gouvernement. La réconciliation étant un processus impliquant toutes les catégories sociales, professionnelles et confessionnelles du pays, il serait pertinent d’interroger la jeunesse sur cette importante question en vue de recueillir sa contribution et de faire d’elle une véritable actrice dudit processus.

L’organisation du Forum se justifie toujours, selon Larba Pilga, par l’importance de la jeunesse au Burkina Faso. En effet affirme-t-il, les résultats du 5e recensement général de la population et de l’habitation indiquent que 77,9% de la population est âgée de moins de 35 ans, et 33,2% a un âge compris entre 15 et 35 ans. Cette jeunesse de la population constitue, à moyen et à long terme, un important atout pour le développement, à condition qu’il lui soit assuré une bonne santé, une bonne formation et son intégration effective dans le système national de production.

Pour le DG de la Jeunesse et de l’éducation permanente, afin de garantir la participation effective des jeunes au processus de développement, il leur faut un cadre permanent de concertation et de dialogue pour une prise en compte réelle de leurs préoccupations dans la formulation et la mise en œuvre des politiques publiques de développement. C’est pourquoi cette biennale qui consacre un dialogue direct avec le président du Faso et les jeunes a été instituée par le gouvernement depuis 2005.

Entre autres activités à ce forum : des panels sur le thème central ; des concertations sous formes de focus group entre les jeunes sur leurs préoccupations ; un salon de la créativité et de l’innovation pour valoriser le savoir-faire des jeunes et le dialogue direct entre le président du Faso et les jeunes.

Kiswendsida Fidèle KONSIAMBO

 

 

Articles similaires

BELGIQUE: un Rwandais condamné à 25 ans de réclusion pour «crime de génocide»

ActuBurkina

Burkina: le parti de l’ex-président Blaise Compaoré en congrès

ActuBurkina

Match amical Burkina-RDC: victoire des Etalons sur les Léopards (2-1)

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR