ActuBurkina
A la une Economie

Formalisation du secteur de l’artisanat : La 10e Conférence des ministres en charge de l’artisanat donne la voie à suivre

En marge du Salon international de l’artisanat de Ouagadougou en cours, la 10e Conférence des ministres en charge de l’artisanat des 28 pays membres du Comité de coordination pour le développement et la promotion de l’artisanat africain (CODEPA), s’est tenue du 26 au 28 janvier 2023 à Ouagadougou.  Sous la présidence du Premier ministre Apollinaire Kyélem, cette 10e conférence se tient sous le thème « Contribution des nouvelles techniques de l’information à la formalisation du secteur de l’artisanat ». Elle avait entre autres objectifs de faire l’état des lieux sur les résolutions prises lors de la 9e conférence en juin 2017 à Bulawayo au Zimbabwe.

« L’artisanat constitue un secteur à haute intensité de main d’œuvre. Il est un secteur transversal et novateur. Pourtant il est difficile de nos jours déterminer aussi bien quantitativement que qualitativement l’importance de la valeur ajoutée de l’artisanat en raison de l’absence de statistiques dans ce domaine ». C’est qu’a fait savoir Mohamed Lawane, premier vice-président du CODEPA, par ailleurs ministre des petites et moyennes entreprises et de la promotion du secteur privé de la République centrafricaine lors de la 10e conférence des ministres en charge de l’artisanat tenue du 26 au 28 janvier 2023 à Ouagadougou. A l’en croire c’est ce qui justifie le thème de la 10 e conférence à savoir : « Contribution des nouvelles techniques de l’information à la formalisation du secteur de l’artisanat ». Pour le premier vice-président du CODEPA, opérationnaliser le système d’information sur l’artisanat africain à travers l’adoption d’une méthodologie de collecte de gestion et de diffusion de l’information du secteur de l’artisanat aussi bien au plan national sous régional que continental est d’une nécessité certaine à laquelle invite les pays membres à souscrire.

Le PM Me Appolinaire Kyélem (g) et le ministre en charge de l’artisanat, Serge Poda

 Mohamed Lawane a fait mention qu’un autre défi à relever par le CODEPA, est celui de faire en sorte que l’artisanat soit pris en compte dans les politiques de développement économique des communautés économiques régionales. « Si au sein de l’espace UEMOA cela est une réalité il y a de cela plusieurs décennies car disposant d’un programme et d’un code communautaire en matière d’artisanat, les grands ensembles tels que la CEAC, la CEDEAO, la CEDEC devront s’inspirer de cet exemple pour se doter d’un document de politique communautaire en matière d’artisanat », a-t-il confié avant de lancer un appel aux Etats membres pour que chacun à son niveau assure les contributions au CODEPA car c’est de seul moyen dont vit la structure et dont nul ne doute de la pertinence de ses objectifs. Il a également souhaité que les résultats de cette10e conférence soient à la hauteur de la promesse et des attentes des Etats et des acteurs du secteur de l’artisanat.

Le premier vice-président du CODEPA, Mohamed Lawane

Au titre des acquis du CODEPA le premier vice-président énuméré la mise en place effectif du système d’information sur l’artisanat, la conduite de la consultation des Etats membres et des certaines communautés économiques régionales en vue de l’élaboration d’une feuille de route pour la mise en œuvre de la décision d’arrimage du CODEPA à l’union africaine.

La présidente de la CMA-BF, Germaine Compaoré

La présidente de la chambre des métiers de l’artisanat du Burkina (CMA-BF), Germaine Compaoré a souligné que l’artisanat africain est à la croisée des chemin au regard des différentes crises que vivent les différents pays mais qu’a cela ne tienne, il devrait toujours bénéficier de soutien et de promotion de la part des autorités du continent.

Kiswendsida Fidèle KONSIAMBO

Articles similaires

COTE D’IVOIRE : un nouveau gouvernement formé

ActuBurkina

Burkina : L’UNIR-MPS propose l’instauration de « l’état de siège » dans les zones sous « état d’urgence »

ActuBurkina

RAMADAN : ‘Le jeûne peut…  faciliter la guérison mais aussi prévenir et combattre les infections »

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR