ActuBurkina
A la une Culture

FESPACO 2017 : le comité d’organisation annonce les couleurs

A dix jours du top départ de la 25e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), le comité  d’organisation a initié une « rencontre conviviale », ce 16 février,  à laquelle étaient conviés les hommes de médias, les cinéastes, etc. L’objectif était d’annoncer les couleurs quant à  l’organisation pratique de la biennale du cinéma.

Du 25 au 4 mars 2017, se tiendra la 25e édition du FESPCAO. En prélude à cet évènement d’envergure internationale, le comité d’organisation était face à la presse ce 16 février pour annoncer les couleurs. L’on retiendra pour l’essentiel que les petits plats sont en train d’être mis dans les grands pour offrir une meilleure édition aux festivaliers. Selon le délégué général du FESPACO, Ardiouma Soma, pour cette année, c’est environ  160 films qui ont sélectionnés, repartis dans les sections en compétition et hors-compétition.  Les  projections auront lieu dans 8 salles au total, dont 4 numérisées (ciné Burkina, ciné Neerwaya, le Petit Méliès et la salle Canal Olympia) et 4 équipées de matériel de vidéo-projection de performance (CENASA, CBC, la grande salle de l’Institut français et la salle Jean-Pierre Guingané). La cérémonie d’ouverture est prévue pour le 25 février au stade municipal de Ouagadougou, et enregistrera la participation de la star ivoirienne, Alpha Blondy, et des artistes burkinabè.  la Côte d’Ivoire est d’ailleurs, le pays invité d’honneur de cette 25e édition. Le film  « Frontière » de Apolline Traoré sera projeté en ouverture, le 26 février, à 16h. Les foires et rues marchandes, les expositions et  prestations d’artistes et d’humoristes, à la Maison du peuple et à la Place de la Nation, sont autant d’activités offertes à la population.

Le FESPACO, c’est aussi le MICA qui se tiendra à Ouaga 2000 et selon le délégué général, aucun stand n’est à ce jour disponible. Les rencontres professionnelles sur le site du MICA avec pour clou le colloque sont bien d’autres activités au menu. En tous les cas, les organisateurs ont dit mettre les bouchées doubles pour un FESPACO 2017 qui tiendra toutes ses promesses.

Quid de la sécurité ? Conscientes qu’il n’y a pas de dispositif sécuritaire immuable, les autorités en charge de la question rassurent que la sécurité sera au rendez-vous tant lors des projections, des rues marchandes et autres activités. Par ailleurs, il faut noter que les populations des autres localités du pays  ne seront pas en reste. En effet, il est prévu des projections de films à Bobo, du 9 au 12 mars et à Ouahigouya en fin avril. Aussi, un espace junior gratuit, sera réservé aux enfants et jeunes à la salle de la culture Jean-Pierre Guingané.

Le FESPACO, c’est aussi les partenaires (pays, institutions, sociétés, ONG, médias, etc). Selon les informations, les partenaires se chiffrent à plus d’une cinquantaine pour cette édition.

La clôture est prévue le 4 mars au Palais Omnisport de Ouaga 2000 sans oublier la nuit des célébrités qui est une innovation et qui vise à rendre hommage aux cinéastes.

Colette DRABO

Articles similaires

HAUSSE DU PRIX DU CARBURANT : l’UPC invite le MPP à suspendre « sa pilule amère »

ActuBurkina

ATTAQUE TERRORISTE AU CAFE ISTANBUL : l’UPC condamne un « acte ignoble commis par des ennemis de l’humanité »

ActuBurkina

JOURNÉE NATIONALE DE LA LIBERTÉ DE PRESSE : Me Gilbert Ouédraogo salue « le travail formidable accompli par les journalistes d’investigation »

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR