ActuBurkina
A la une Politique

EVENEMENTS DE YIRGOU : un plan de réponse humanitaire de plus de 16 milliards de FCFA

Le ministre en charge de l’Action sociale Laurence Marshall Ilboudo a déclaré ce mercredi à l’issue de l’hebdomadaire conseil des ministres que le Gouvernement a élaboré un plan de réponse humanitaire de plus de 16 milliards de FCFA pour prendre en charge les populations déplacées suite aux évènements de Yirgou.

Laurence Marshall Ilboudo qui s’exprimait lors d’un point de presse qui a regroupé le ministre de la sécurité et celui en charge de la communication, a indiqué que le nombre de déplacés consécutifs aux évènements de Yirgou se chiffre à 12 345 personnes alors qu’ils étaient 6 103 il y’a une semaine.

Cet afflux de déplacés s’explique par les récentes attaques qui se sont déroulées à Gaseliki dans la commune d’Arbinda.

Le ministre de la Sécurité, M. Clément Sawadogo qui a annoncé le rapt d’un expatrié canadien, le 15 janvier à Tiagnangou dans la commune de Mansila, a dépeint une « situation extrêmement déplorable » à Gaseliki. Il a toutefois invité les populations à ne pas céder aux desseins funestes des terroristes, qui cherchent à opposer les communautés, et à toujours collaborer avec les forces de défense et de sécurité qui se « battent au péril de leur vie ».

A cet effet, le Ministre en charge de la sécurité a condamné les évènements survenus à Nafona qui ont couté la vie à deux officiers de police et une femme de la localité.

« Tout va être mis en œuvre afin que justice soit rendue. Non seulement les responsables de ce drame seront punis mais également les personnes qui devraient faire l’objet d’interpellation, le seront effectivement » a indiqué le ministre de la Sécurité qui a présenté ses condoléances à la famille policière.

Et pour permettre aux forces de défense et de sécurité de remplir en toute quiétude leurs missions sur le terrain, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Rémis Fulgance Djandjinou, a informé que le conseil des ministres a pris un décret portant « indemnisation des agents de la police, des agents de la garde de sécurité pénitentiaire, des agents de la douane et des agents des eaux et forêts ayant subi des préjudices dans leur fonction ou lors des attaques terroristes ».

Selon le ministre de la communication, ce décret est étendu aux agents publics de l’Etat. Il a par ailleurs annoncé l’adoption de deux décrets dont l’un porte sur « le reversement des contractuels des établissements publics de santé dans la classe indiciaire de la fonction publique hospitalière » et l’autre concerne « la bonification d’un échelon à titre exceptionnel au profit du Ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation ».

Direction de la communication de la présidence du Faso

Articles similaires

Lutte contre le terrorisme : la Coalition pour le Sahel sollicite le soutien du président du Faso

ActuBurkina

OUAGA 2000 :  une simulation d’intervention antiterroriste prévue ce  6 septembre

ActuBurkina

EST DU BURKINA : 29 terroristes « mis hors d’état de nuire », des armes et munitions récupérées

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR