ActuBurkina
A la une Insolite

États-Unis : un policier réclame 10 millions de dollars à la famille de celui qu’il a tué

Un policier de Chicago se disant victime de stress post-traumatique a intenté un procès à la famille d’un jeune Noir qu’il a lui-même abattu par balle.

… Robert Rialmo, agent de police à Chicago, a intenté un procès à la famille d’un jeune Noir… qu’il a lui-même abattu par balle ! Motif : le stress post-traumatique dont il se dit souffrir depuis « l’incident ». Et l’agent Rialmo n’y va pas de main morte puisqu’il réclame la bagatelle de 10 millions de dollars (8,93 millions d’euros), le montant auquel il chiffre son traumatisme.
L’affaire remonte au 26 décembre dernier, la police de la métropole du Midwest américain intervient dans un quartier sensible à la suite d’un appel pour violence domestique. À leur arrivée, « les policiers ont été confrontés à une personne agressive et l’un d’eux a dû utiliser son arme, blessant mortellement deux individus » – Bettie Jones, mère de cinq enfants, et Quintonio LeGrier, un étudiant de 19 ans –, avait alors affirmé la police.

Quand les policiers débarquent sur les lieux, Quintonio LeGrier tient en effet une batte de baseball sur son épaule. Les forces de police y voient une menace alors que l’étudiant est en train de se disputer avec son père. C’est là où les versions divergent. Selon la famille de l’étudiant, la police « n’avait pas à ouvrir le feu sur un jeune homme souffrant de problèmes mentaux et qui n’appelait au fond qu’à l’aide ». Mais pour la police, tout est parfaitement justifié : « L’agent Rialmo a cru raisonnablement que s’il n’avait pas utilisé la force pour donner la mort à LeGrier, celui-ci l’aurait tué. » Dans sa plainte, Robert Rialmo explique même avoir « senti un souffle d’air lorsque la batte est passée devant son visage ».
Quoi qu’il en soit, l’étudiant et sa voisine reçoivent huit balles dans le corps. « Le fait que les actes de LeGrier ont obligé l’agent Rialmo de l’abattre et de tuer accidentellement Bettie Jones a causé et continue de causer un traumatisme émotionnel extrême« , estime dans sa plainte le policier qui a été suspendu trente jours.

Source : lepoint.fr

Articles similaires

Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo élu président de son nouveau parti politique

ActuBurkina

Burkina : Faso Kibaaru TV, une télévision en ligne de langues nationales lancée

ActuBurkina

34e JOURNEE MONDIALE DE L’HABITAT: message du ministre de l’Urbanisme et de l’habitat

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR