ActuBurkina
A la une Société

ERECTION DU MEMORIAL THOMAS SANKARA : plus d’un milliard de FCFA récolté au lancement de la souscription

Le Comité international Mémorial Thomas Sankara a rencontré la presse le 11 octobre 2017,  à Ouagadougou, afin  de faire d’une part le bilan à mi-parcours de la campagne de souscription pour la construction du Mémorial,  et d’autre part donner des informations sur le lancement prochain du concours d’architecture et  les activités entrant dans le cadre de la commémoration du 30e anniversaire de l’assassinat du père de la Révolution burkinabè.

1.023.195.527 FCFA. C’est le montant mobilisé  uniquement le jour du lancement de la campagne de souscriptions au stade municipal Joseph conombo, le 2 octobre dernier, par le Comité international Mémorial Thomas Sankara. Selon les conférenciers,  ce montant ne prend pas en compte  les processus antérieurs  encore moins les souscriptions parvenues avant la campagne de lancement, ou les transferts opérés à travers les téléphonies mobiles.

Réagissant par rapport à la polémique sur le lieu du mémorial que rejetterait  la veuve de Thomas Sankara, le comité a dit être toujours en discussion avec les familles de toutes les personnes assassinées le 15 octobre  1987, et qu’une conciliation sera trouvée dans les prochains jours. A leur avis,  l’heure n’est pas à la polémique mais à la mobilisation générale autour de ce projet qui n’appartient pas seulement à cette génération mais aussi  aux générations futures. Le mausolée, ont-ils dit, sera dédié  aux 13 assassinées ce jour-là.

Le comité  a profité de l’occasion pour annoncer le lancement de l’appel à candidature pour l’architecture qui aura lieu le 16 octobre prochain. Il a invité les personnes intéressées à se tenir  prêtes  pour faire de bonnes propositions.

Dans le cadre de la commémoration du 30 anniversaire de l’assassinat de Thomas Sankara, une marche se tiendra le 15 octobre. Elle débutera au Conseil de l’Entente, lieu où le crime a été commis et marquera un arrêt à l’ambassade de France pour remettre une lettre destinée au président français en vue de la levée du secret défense sur le dossier Thomas Sankara et se poursuivra vers le Tribunal militaire en charge du dossier pour exiger que justice soit rendue.

Thierry Sawadogo

(Stagiaire)

Articles similaires

Protection de la jeune fille au Burkina : le Conseil national de la jeunesse catholique compte jouer sa partition

ActuBurkina

ATTAQUE MEURTRIERE A BOUNGOU: le MPP invite instamment le gouvernement à « décréter l’état d’urgence »

ActuBurkina

RESULTATS DEFINITIFS DE LA PRESIDENTIELLE EN FRANCE : Emmanuel Macron recueille 24,01% des voix

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR