ActuBurkina
A la une Société

Enrôlement des technologistes biomédicaux recrutés sur mesures nouvelles en 2021 : « Nous allons chercher à mieux comprendre la situation et vous revenir », a rassuré Bassolma Bazié

Des technologistes biomédicaux recrutés en 2021 sur la base des concours mesures nouvelles ont manifesté leur mécontentement dans la matinée du mercredi 11 janvier 2023, devant le ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale. Depuis plus de treize mois, les 200 recrutés attendent leur enrôlement et affectation.

Le ministre d’Etat, ministre en charge de la Fonction publique Bassolma Bazié, aussitôt informé de la situation, est allé à leur rencontre.

Pour le porte-parole des manifestants, Ali Nikiema, après leur recrutement, une plainte a été déposée à la justice, ce qui fait que jusqu’à ce jour, ils ne sont pas intégrés dans la Fonction publique. Des démarches ont été entreprises auprès des plus hautes autorités pour résoudre la question, mais qui sont restées sans suite. Ils disent s’en remettre dans la main du ministre d’Etat pour décanter la situation.

Le ministre Bazié après avoir attentivement écouté l’exposé du porte-parole des technologistes biomédicaux, a salué leur sens de maturité, qui au-delà du respect des principes de l’Etat de droit, ont pu contacter un certain nombre de leader d’opinion pour trouver une médiation.

« Dans un Etat de droit, on ne peut pas agir sur la base des humeurs et aussi, l’exécutif ne peut pas aller s’ingérer dans la gestion judiciaire », a-t-il indiqué.

Et d’ajouter : « On va chercher à comprendre à quel niveau se trouve le dossier, pourquoi des papiers se perdent, comment on peut avoir accès à ceux qui ont déposé plainte et s’il y a possibilité qu’on se retrouve autour d’une table afin d’échanger pour résoudre le problème ».

Il a invité les technologistes biomédicaux à rester sereins, car dit-il, il va échanger avec ses collègues de la Santé et de la Justice pour en savoir plus sur le dossier.

DCRP/MFPTPS

Articles similaires

Région du Sahel : le gouverneur suspend la mise en place  des délégations spéciales

ActuBurkina

ESCLAVAGE EN LIBYE: des opérations d’évacuations de migrants annoncées

ActuBurkina

CEDEAO : la construction du nouveau siège confiée à la Chine

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR