A la une Politique

ELECTIONS AU BURKINA : le déroulement du vote globalement satisfaisant, selon président de la CENI

Le président de la CENI, Newton Ahmed Barry, a animé une conférence de presse au cours de la mi-journée de ce 22 novembre 2020. L’objectif de ce rendez-vous avec la presse nationale et internationale, était de faire un point d’étape du déroulement des  élections qui se déroulent,  à son avis, de façon  globalement satisfaisantes.

Lors du point de presse tenu dans la mi-journée ce 22 novembre par le président de la CENI, Newton Ahmed Barry a affirmé que les élections présidentielle et législatives se déroulent assez bien sur l’ensemble du territoire national. « Les bureaux de vote globalement ont ouvert à l’heure et dans l’ensemble, le vote continue de se dérouler plutôt bien », a indiqué Newton Ahmed Barry. Le président de la CENI a confié que dans les régions de l’Est et du Sahel où il y avait beaucoup de craintes, la situation est jusqu’à présent satisfaisante. Selon Newton Ahmed Barry, dans la province du Gourma,  365 bureaux de vote ont ouvert sur 510 bureaux de vote.  Dans la Gnagna, 436 bureaux de vote ont ouvert sur 528. Par contre, dans la région du Sahel, la commune de Djibo et les villages environnants, 38 bureaux de vote ont ouvert sur près de 83. Pour Arbinda commune et villages,  25 bureaux de vote ont ouvert sur 100, soit le quart des bureaux de vote. Quelques difficultés et pas des moindres,  ont été énumérées par le président de la CENI. A ce titre l’on peut noter que dans certaines localités, des bureaux de vote n’ont pas pu ouvrir. C’est le cas à  Tin-Akoff dans l’Oudalan et Bartiébougou dans la Komondjari où aucun bureau n’a pu ouvrir pour des raisons essentiellement sécuritaires.  Dans certaines localités,  des bureaux de vote ont ouvert avec un retard. C’est le cas à Solenzo, à Yalgo et ce pour des raisons de logistiques mais qui ont été déjà résorbées,  à en croire le président de la CENI.

Des moyens roulants et des vecteurs aériens ont été mis à la disposition de la CENI pour résoudre les difficultés d’ordre logistique constatées ça et là,  a confié Newton Ahmed Barry. « Trois vecteurs aériens sont mis à la disposition de la CENI pour acheminer le matériel dans tous les recoins du pays », a-t-il laissé entendre.

Quant à l’affluence au niveau des bureaux de vote, selon le président de la CENI, elle est relativement satisfaisante. Toutefois,  il a souligné que  certains électeurs ne retrouvaient pas leurs lieux de vote, une situation qui s’explique par le fait que des électeurs se sont enrôlés une deuxième fois pour enfin se présenter le jour du vote avec l’ancienne carte d’électeur.

Répondant à l’opposition politique sur les éventuelles suspicions de fraude électorale, le président de la CENI s’est voulu on ne plus clair. La CENI organise des élections, les recours peuvent être portés à qui de droit.

Newton Ahmed Barry a enfin félicité l’ensemble du personnel électoral et les forces de défense et de sécurité pour leur abnégation pour la réussite des opérations de vote.

Kiswendsida Fidèle KONSIAMBO

Articles similaires

BURKINA : 13 personnes en moyenne perdent la vie chaque jour sur les routes

ActuBurkina

BURUNDI: l’ONU presse la CPI d’enquêter sur des crimes contre l’humanité

ActuBurkina

SOUM: un policier blessé dans l’attaque du commissariat de police de Tongomayel

ActuBurkina

Laisser un Commentaire