ActuBurkina
A la une Société

Burkina : la presse en deuil

La Faucheuse a encore frappé le monde de la presse. En effet, elle vient d’arracher à notre affection, l’un des rédacteurs en chef de l’Observateur Paalga, en la personne de Bernard Zangré, le 6 novembre dernier. A 52 ans, il laisse derrière lui une fille inconsolable et la grande famille de la presse en pleurs. C’est le 15 octobre dernier que l’homme a quitté sa rédaction pour suivre un traitement médical. Malheureusement, le mal qui le tenaillait a finalement eu raison de lui. C’est avec émoi que son équipe et le monde des médias ont appris la triste nouvelle au soir du 6 novembre. La levée du corps est prévue pour ce jour, 9 novembre 2015, à 8h, à l’hôpital Blaise Compaoré. La dépouille mortelle sera conduite à Saponé pour l’absoute, à 9h, suivie de l’inhumation. Dans la foulée, nous avons appris le décès de Bakary Ouattara, ancien journaliste de Radio Pulsar et Canal 3, puis rédacteur en chef de Semfilms, le dimanche 8 novembre 2015. Alors que nous mettions sous presse, nous apprenions également le décès d’Issouf Osiris Sawadogo, des suites de maladie. Journaliste, il a servi pendant des années à la Radio nationale du Burkina et à Radio Jeunesse. ActuBurkina présente ses condoléances aux familles éplorées. Que leurs âmes reposent en paix sur la terre libre du Burkina Faso.

Articles similaires

Education : des assises nationales annoncées pour cette année 2021

ActuBurkina

Fermeture de centres et formations sanitaires pour cause de terrorisme: Une vingtaine d’agents de santé menacés de licenciement de la Fonction publique, selon le SYNTSHA

ActuBurkina

APPLICATION DE L’IUTS DANS LE PUBLIC : les magistrats donnent de la voix

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR