ActuBurkina
A la une Société

Effort de guerre : Le personnel de l’administration pénitentiaire déployé dans les opérations de maintien de la paix remet 3 millions 680 mille F CFA

Engagés dans des opérations extérieures, ils ont une pensée forte pour la mère patrie qui traverse des moments difficiles et ont décidé de contribuer à l’effort de guerre. En effet, les inspecteurs et assistants de sécurité pénitentiaire en mission onusienne ont remis dans la matinée de ce mardi 28 mars 2023 à l’Immeuble du Faso, une somme de 3 millions 680 mille F CFA au profit du Fonds de soutien patriotique.

La contribution a été reçue des mains de leur représentant, l’inspecteur de sécurité pénitentiaire divisionnaire, Sidi Mohamed Sana par la ministre de la Justice et des Droits humains, chargée des Relations avec les institutions, Garde des sceaux, Bibata Nébié/Ouédraogo. Cette somme a été ensuite remise par la ministre au directeur de la gestion des finances, Yacouba Sawadogo pour être déposée dans le compte Trésor du Fonds de soutien patriotique.

C’était au cours d’une cérémonie qui a connu notamment la présence de la hiérarchie de l’Administration pénitentiaire avec à sa tête l’inspecteur de sécurité pénitentiaire divisionnaire, Eloi Guigma et de la secrétaire générale du ministère, Haoua Kafando/Ganamé.

Pour le représentant des donateurs, l’inspecteur de sécurité pénitentiaire divisionnaire, Sidi Mohamed Sana en mission à la MONUSCO (République démocratique du Congo), les officiers pénitentiaires burkinabè en mission extérieur ont décidé de façon unanime de répondre à l’appel à l’effort de guerre, lancé par les plus hautes autorités.

Ils sont 11 à la MONUSCO (RDC), 32 à la MINUSCA (République centrafricaine) et 5 à la MINUSMA (Mali), auxquels se sont joint 2 collègues en service à l’Union européenne et au Bureau international des droits des enfants (IBCR). « Etant en congé, j’ai été saisi pour vous remettre ce montant », a dit à la ministre, l’inspecteur de sécurité pénitentiaire divisionnaire Sana.

« L’ensemble des missionnaires saisit cette opportunité pour réitérer à travers vous, son soutien au gouvernement et au peuple burkinabè dans cette guerre injuste imposée au Burkina Faso. Nous prions Dieu surtout dans ce mois de carême, que l’année prochaine à pareil moment, ce soit un très mauvais souvenir pour le peuple burkinabè », a-t-il soutenu.

Et de poursuivre : « L’ensemble des missionnaires profite de l’occasion, pour vous saluer personnellement pour les efforts que vous menez à la tête de ce département. Nous prions Dieu qu’il vous assiste dans les tâches quotidiennes. Que Dieu protège la GSP, le ministère de la Justice et le Burkina Faso ».

Le Directeur général de l’Administration pénitentiaire a salué l’acte des missionnaires qui ont décidé de marquer leur solidarité au pays qui traverse des difficultés. « En tant que premier responsable de l’Administration pénitentiaire, nous avons accueilli cette novelle avec beaucoup de joie », a dit l’inspecteur de sécurité pénitentiaire divisionnaire Guigma.

Il les a encouragés, félicités et souhaité que ce geste fasse davantage tâche d’huile au sein de l’Administration pénitentiaire, « pour que nous puissions apporter toujours de façon substantiel, notre contribution pour soutenir notre pays… ».

La ministre Bibata Nébié/Ouédraogo a salué l’initiative à la juste valeur. Pour elle, il s’agit d’une action de haute noblesse, pour ces compatriotes qui sont loin physiquement du pays, mais qui le garde dans le cœur. « Ma satisfaction est à un double point de vous. Ce que nous avons comme retour par rapport à la contribution de nos compatriotes aux missions est énorme.

Je voudrais vous dire toute ma satisfaction et vous encourager à donner le meilleur de vous-même pour que l’image de notre pays soit rehaussée à tous moments dans les lieux respectifs où vous servez », a souligné la Garde des sceaux.

Et d’ajouter : « Votre geste est hautement patriotique. C’est de cela dont nous avons besoin. Nous vous invitions à avoir toujours confiance aux autorités de la Transition et à leur apporter votre soutien de quelque nature que ce soit. Actuellement, nous avons de réels motifs de dire que nos efforts sont en train de payer ».

En effet, malgré les difficultés sur le terrain, a-t-elle précisé les Forces de défense et de sécurité (FDS) et les Volontaires pour la défense de la patrie (VDP) enregistrent ces derniers temps, comme on le constate, de nombreuses victoires.

Source : Ministère en charge de la Justice 

Articles similaires

SENEGAL : Khalifa Sall condamné à 5 ans de prison ferme

ActuBurkina

DERNIER CONSEIL DES MINISTRES DE 2018 : grâce présidentielle au profit de 219 détenus

ActuBurkina

TRANSPORT : Bagages et colis désormais fouillés avant embarquement à TSR

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR