ActuBurkina
A la une Politique

Dr Apollinaire Kyélem de Tambèla: « Nous sommes ouverts à tous les domaines possibles de coopération avec la Russie »

Le Premier ministre, Dr Apollinaire Joachimson Kyélèm de Tambèla, a reçu en audience ce vendredi 12 janvier 2024, à Ouagadougou, une délégation du Centre culturel russe, conduite par la directrice exécutive du Centre de diplomatie publique de la Russie, Natalia Krasovskaïa. Les échanges ont porté sur les acquis des six derniers mois de collaboration entre le Burkina Faso et la Russie. Au cours des échanges avec ses hôtes, le Premier ministre, Dr Apollinaire Joachimson Kyélèm de Tambèla, a exprimé la volonté du Burkina Faso d’explorer toutes les opportunités de coopération envisageables avec la Russie.
« En ce qui concerne la formation, les études, etc., une école russe pourrait être installée au Burkina Faso. Il y a une école américaine, une école turque, les Iraniens sont en train de venir, pourquoi les Russes ne mettraient-ils pas une école ici au Burkina Faso ? », s’est interrogé le Chef du Gouvernement.
Aussi, Dr Apollinaire Joachimson Kyélèm de Tambèla a émis le vœu de voir la Russie participer au prochain Tour du Faso.
Par ailleurs, le Premier ministre, Dr Apollinaire Joachimson Kyélèm de Tambèla, a exprimé sa satisfaction vis-à-vis de la collaboration qui existe entre la Russie et le Burkina Faso.
« Il faut dire que je suis déjà satisfait du niveau de coopération entre nos deux pays. Il y a un an de cela, j’étais en Russie, il n’y avait pratiquement rien entre nous à l’époque, mais depuis beaucoup de choses se sont passées. Il y a eu des échanges, il y a eu l’ouverture de l’ambassade de Russie au Burkina Faso, et maintenant le Centre Culturel et beaucoup de projets. Donc, nous aimerions que cela s’intensifie, que les deux peuples arrivent à mieux se connaître, à regarder dans la même direction, car je suis presque sûr que nous pouvons faire beaucoup de choses ensemble », a-t-il déclaré.
Dr Kyélèm de Tambèla a, en outre, souhaité qu’une statue imposante comme celle de la statue de Pierre le Grand soit érigée pour Thomas SANKARA à l’image de l’homme qu’il fut.
Du reste, il a également désiré qu’une compagnie russe puisse desservir Ouagadougou-Moscou.
« Nous sommes venus parler des activités du centre culturel russe et des résultats de notre travail de six mois », a fait savoir la Directrice exécutive du Centre de diplomatie publique de la Russie, Natalia Krasovskaïa, à sa sortie d’audience. Tout en espérant que le travail du Centre culturel russe et la maison russe à Ouagadougou vont renforcer la collaboration entre la Russie et le Burkina Faso, elle a affirmé que la Russie travaille pour une participation des films russes au FESPACO 2025.
DCRP/Primature

Articles similaires

OUGANDA: vers la peine de mort à l’endroit des homosexuels

ActuBurkina

Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 30 mars 2022

ActuBurkina

THOMAS SANKARA : des conclusions jettent le doute sur sa vraie tombe

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR