ActuBurkina
A la une Société

DJIBO: les terroristes et bandits de grands chemins bientôt transférés à Ouaga

 

Les détenus reconnus coupables d’actes terroristes et de braquages à main armée, seront transférés de Djibo (en proie à la montée du terrorisme) vers les prisons de la capitale Ouagadougou pour des raisons de sécurité, nous apprend l’AIB.

L’information a été donnée le mardi 17 janvier 2017 par le procureur près le Tribunal de grande instance de Djibo, Bruno Zabsonré, lors d’un point de presse. Selon lui, le transfert des auteurs d’actes terroristes et d’actes de grands banditismes, de Djibo (Nord) vers les grandes prisons de la capitale, vise à sécuriser la ville. Plusieurs attaques terroristes ont été enregistrées ces derniers mois dans le nord du Burkina Faso, près de la frontière malienne, où des assaillants s’infiltrent régulièrement.

L’attaque de Nassoumbou (Djibo) qui a ôté la vie le 16 décembre 2016 à douze soldats burkinabè, a été vue comme un acte de représailles contre des peines lourdes, prononcées en début décembre par le Tribunal de Djibo à l’encontre de terroristes et de braqueurs.

Le Burkina Faso, le Niger et le Mali devraient se rencontrer le 24 janvier à Niamey pour dégager une stratégie de sécurisation de leurs frontières communes.

Agence d’information du Burkina

Articles similaires

« Le sacrifice financier du chef de l’État et son gouvernement n’est rien d’autre que l’expression d’une gouvernance et d’un leadership par l’exemplarité » (Tahirou Barry)

ActuBurkina

Coup d’Etat au Soudan: l’UA suspend le pays de ses instances, la Banque mondiale a suspendu son aide

ActuBurkina

COOPERATION BILATERALE: Le Burkina divorce d’avec Taïpei

ActuBurkina

1 commentaire

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR