ActuBurkina
A l'etranger A la une Politique

Crise postélectorale au Niger: Hama Amadou déféré à la prison civile de Filingué

Après sa garde à vue et sa présentation ce lundi au parquet, l’opposant Hama Amadou a été placé en détention au niveau de la maison d’arrêt de Filingué. L’ancien chef d’Etat-major de l’armée, le général Moumouni Boureima dit « Tchanga » a lui été déféré à la prison civile de Ouallam. Ils sont poursuivis pour plusieurs charges notamment incitation à la violence et propagande raciste et ethnique.

Retour à la prison de Filingué, à quelque 180 km au nord-est de Niamey, pour Hama Amadou. L’opposant a été, en effet, placé sous mandat de dépôt ce lundi après trois jours de garde à vue. L’autorité morale du MODEN/FA Lumana qui s’est présenté de lui-même, selon ses proches, à la police vendredi dernier alors qu’il était activement recherché depuis quelques jours, est poursuivi pour plusieurs chefs d’accusation parmi lesquels, « complicité de dégradation de biens publics et privés », « incitation à la violence et à la haine ethnique», « propagande régionaliste » et « propos à caractère raciste». Des accusations en lien avec les violentes manifestations qui ont suivi la proclamation, il y a une semaine, des résultats du second tour de l’élection présidentielle.

D’autres leaders de l’opposition ont également été auditionnés par la justice et déférés dans d’autres prisons du pays…

Plusieurs autres responsables de l’opposition qui ont été interpellés ces derniers jours vont passer devant le juge pour connaitre leur sort alors que d’autres ont été libérés. Les autorités les soupçonnent d’être à la base des émeutes suivies d’acte de vandalisme qui ont secoué la capitale pendant plusieurs jours. Au total, selon les autorités,  près de 600 personnes ont été interpellées à Niamey et à Zinder, suite aux troubles postélectoraux qui ont suivis la proclamation des résultats.

Actuniger

Articles similaires

Afrique: le rapport au vitriol d’Amnesty International contre les pays riches

ActuBurkina

CRIMES AU DARFOUR : Khartoum va remettre Béchir à la CPI, selon un haut responsable

ActuBurkina

Interruption de facebook au Burkina: le CDP exige le rétablissement de la connexion 

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR