ActuBurkina
A la une Santé

COVID-19 : « L’Afrique doit se préparer au pire », prévient l’OMS

Alors que le continent est encore relativement peu touché par le covid-19, Tedros Adhanom Ghebreyesus a enjoint aux États de prendre dès maintenant des mesures fortes face à un « ennemi de l’humanité ».

Alors que 233 cas avaient été répertoriés par les autorités en Afrique subsaharienne au moment où Tedros Adhanom Ghebreyesus tenait une conférence de presse virtuelle, le 18 mars, le patron de l’OMS a averti que de nombreux cas n’étaient sans doute pas détectés ou signalés. « L’Afrique devrait se réveiller, mon continent devrait se réveiller », a déclaré cet ancien ministre éthiopien de la Santé.

« Ce coronavirus constitue une menace sans précédent. Mais c’est aussi une occasion sans précédent de nous rassembler contre un ennemi commun, un ennemi de l’humanité », a-t-il poursuivi, rappelant que « plus de 200 000 cas ont été signalés à l’OMS et plus de 8 000 personnes ont perdu la vie ». 80 % de ces cas ont été recensés en Europe et dans le Pacifique occidental.

« Dans d’autres pays, nous avons vu comment le virus s’accélère après un certain seuil. Donc le meilleur conseil à donner à l’Afrique est de se préparer au pire et de se préparer dès aujourd’hui », a affirmé Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Tester, isoler et suivre les contacts

Le 11 mars, l’OMS avait qualifié l’épidémie du Covid-19 de « pandémie », poussant de nombreux pays à prendre des mesures exceptionnelles.

« Tous les jours, l’OMS parle à des ministres de la Santé, à des chefs d’État, au personnel soignant, à des dirigeants hospitaliers et industriels afin de les aider à se préparer et à établir des priorités, en fonction de leur situation spécifique », a insisté M. Tedros.

Jeuneafrique avec AFP

Articles similaires

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 24 JUIN 2020

ActuBurkina

HAMA MAMOUDOU DICKO, président par intérim de la NAFA : « Rasmané Ouédraogo n’a pas fait une autocritique dans sa lettre de démission »

ActuBurkina

BURKINA: 1,5 tonne de poulets et poissons avariés, saisie et incinérée

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR