ActuBurkina
A la une Culture

COUPE ALBERT BAMOGO La formation de Tampouy Leakers sur la plus haute marche du podium

Débutée le 18 juillet dernier avec 8 équipes, la 10e édition  de la Coupe Albert Bamogo en basket ball a connu son dénouement ce  7 septembre sur le plateau Omnisport de Tampouy sis à l’arrondissement 9 de Ouagadougou. Placée sous le parrainage de Mahamadou Bonkoungou,  président directeur général de l’entreprise EBOMAF, l’édition 2015 dont la finale s’est jouée en présence du premier ministre Yacouba Isaac Zida, a été remportée par les jeunes de Tampouy Leakers  au détriment de ceux de l’AS SONABHY.  

 

29 contre 25 ; c’est sur ce score que les joueurs de l’équipe de Tampouy Leakers ont remporté la 10e édition de la Coupe Albert Bamogo devant leurs adversaires de la Sonabhy. Pourtant, le premier panier du match dont le coup d’envoi a été donné par le premier ministre a été marqué par les pétroliers. Emmené par un certains Bamogo Yes, le fils du promoteur,  Ouédraogo Ismael, Kaboré Issiaka, Sawadogo Abdoul Aziz  de Tampouy Leakers ont vite repris l’avantage devant une foule très nombreuse acquise à leur cause. Spécialiste des chuts à 3 points, Yves Bamogo et ses coéquipiers ont réussi à marquer 22 points contre 14 pour l’AS SONABHY à la mis temps. A la reprise, Sawadogo Brice, Yaméogo Brice, Billa Zakaria et Zongo Wendy tentent de reprendre l’avantage. Ils y étaient presque puisqu’au 3e quart temps le tableau affichait 23-20 en faveur de Tampouy Leakers. Mais galvanisés par le public les poulains de Seydou Kontil résistent et arrivent parfois même à faire le spectacle au grand bonheur des supporters. Malgré la pression donc des pétroliers qui tenaient coute que coute à revenir au score pour éventuellement prendre les devants, les jeunes de Tampouy Leakers sont parvenus à atteindre leur objectif : celui de devancer leurs adversaires au marquage au coup de sifflet final de l’arbitre.

Chose qu’ils ont réussi à faire.  Pour avoir donc remporter cette 10e édition, Tampouy Leakers a été récompensé avec la somme de 200 000 F CFA plus un jeu de maillot, plus un ballon plus le trophée. Quant aux finalistes malheureux, ils sont repartis avec la somme de 150 000 F CFA plus un ballon, plus un jeu de maillot. Les autres équipes participantes à savoir le MBC, le Majestic, l’EFO, le RCK, le BAC VF et l’ASTY sont reparties chacune avec des prix d’encouragement. Grande était la joie du promoteur Albert Bamogo qui s’est réjoui malgré le contexte difficile dans lequel se trouve le Burkina Faso d’avoir réussi le pari de l’organisation.

Il a salué la présence du premier ministre à la finale de la compétition qui témoigne selon lui, du crédit que revêt « notre initiative commune ». La finale de la 10e édition, fait-il savoir n’est pas une occasion pour clôturer mais plutôt pour ouvrir un nouvel agenda de promotion et de contribution à la mise en œuvre de la politique nationale du sport au Burkina Faso. « Ensemble nous allons repenser le mode d’organisation des prochaines éditions en espérant bénéficier toujours de l’appui de toutes les bonnes volontés qui, depuis le top départ, il y a dix ans, nous sont restées fidèles » a dit Albert Bamogo avant de traduire ses sincères remerciements et son souhait de bonne collaboration mutuelle et permanente à Mahamadou Bonkoungou, parrain de la présente édition .

Yannick SANKARA

Articles similaires

Sénégal: l’opposant Karim Wade dépose sa candidature pour la présidentielle

ActuBurkina

VERDICT DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE : avis de tempête sur Libreville

ActuBurkina

L’Unité d’action syndicale exige la dissolution du RSP

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR