ActuBurkina
A la une Politique

Coup d’Etat au Burkina : un revers du processus démocratique selon le CISAG

Le Conseil d’information et de Suivi des Actions du Gouvernement (CISAG) s’est prononcé ce 17 mars 2022 à Ouagadougou, sur la prise du pouvoir par le Mouvement patriotique pour la Sauvegarde et la Restauration (MPSR). Pour le CISAG, l’irruption de l’armée dans l’arène politique constitue un revers sérieux du processus démocratique au Burkina.

Face à la presse, ce 17 mars 2022 à Ouagadougou, le président du CISAG Issiaka Ouédraogo a indiqué que « l’irruption de l’armée dans la gestion des affaires de l’Etat constitue un retour en arrière et un revers sérieux dans le  processus démocratique ». Le CISAG a noté la recrudescence des attaques terroristes dans plusieurs localités du Burkina Faso. Et face à cette situation, il s’est voulu on ne peut plus clair: « nous demandons au gouvernement de la Transition de se concentrer sur ce qu’il a lui-même défini comme priorité à savoir, la reconquête totale du territoire national et le retour de tous les déplacés internes dans leurs localités respectives dans une brève échéance ».

Pour ce qui est de la détention de l’ex Président Roch Marc Christian Kaboré, le CISAG exige du MPSR, une clarification du statut juridique en rapport avec sa détention.

De la diversification des partenaires du Burkina dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, Issiaka Ouédraogo disent être favorables à cette option dans la mesure où les clauses sont clairement définies de sorte à ne pas aliéner le pays.

Les responsables du CISAG ont également déploré les conditions dans lesquelles se sont tenues les assises nationales et la composition du gouvernement de la Transition. En effet, pour Issiaka Ouédraogo les assises nationales se sont tenues dans des conditions de transparences contestables. Et la composition du gouvernement à l’en croire n’augure pas des lendemains meilleurs pour le pays du fait de l’exclusion de certains partis politiques.

Kiswendsida Fidèle KONSIAMBO

Articles similaires

ActuBurkina

LIBYE : Haftar rêve-t-il d’un destin national ?

ActuBurkina

LUTTE CONTRE LE TABAC : la direction de la promotion de la santé et la MABUCIG à couteaux tirés

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR