ActuBurkina
A la une Politique

Coup d’Etat au Burkina: L’ATD invite la CEDEAO à « éviter toute sanction contre le pays »

Ceci est une déclaration du parti de l’Alliance travailliste pour le développement (ATD) sur la Situation nationale, parvenue à actuburkina.net

Depuis sa création en 2020, l’Alliance Travailliste pour le Développement (ATD) suit avec grand intérêt le développement de la situation nationale.

En particulier, le 24 Janvier 2022 elle apprend la prise du pouvoir par nos forces de défense et de sécurité, réunis au sien du «Mouvement Patriotique pour la Sauvegarde et la Restauration (MPSR)». Tout en reconnaissant la légitimité des préoccupations, qui ont sous-tendus un tel développement, l’ATD fidèle à ses engagements, réaffirme ici son attachement au respect des libertés démocratiques et marque son opposition de principe à tout coup d’état.

En tout état de cause, et convaincu que les aspirations démocratiques du peuple burkinabè ne sauraient être atteintes sans la paix et la cohésion, l’ATD invite le MPSR au dialogue et à la concertation avec l’ensemble des acteurs, pour la restauration et la sauvegarde de la paix, la quiétude et l’ordre constitutionnel.

Du reste elle note avec satisfaction, à travers le discours à la nation du Président du MPSR, Chef de l’Etat, prononcé ce jour 27 Janvier 2022, que cette préoccupation est largement partagée par le MPSR avec comme priorité des priorités la sécurité.

A cet effet, l’ATD invite vivement la communauté internationale, en particulier la CEDEAO, qui se réunit par moyen de télétravail, dès aujourd’hui vendredi 28 Janvier, aux fins d’examiner la situation du Burkina Faso, à éviter toute sanction contre notre pays ; car une sanction contre le Burkina Faso, déjà durement éprouvé par le terrorisme, ne fera qu’exacerber les conditions socioéconomiques et sécuritaires des burkinabè.

En particulier, l’ATD soutient que la situation actuelle du Burkina Faso nécessite plutôt l’accompagnement de la Communauté internationale, à travers le renforcement des cadres de dialogue et de concertation entre l’ensemble des acteurs nationaux.

Ouagadougou le 27 Janvier 2022

El Hadj Souleymane SOULAMA, président de l’ATD

Articles similaires

CLASSEMENT 2018 DES PAYS AFRICAINS LES PLUS HEUREUX : le Burkina dans le top 20

ActuBurkina

FIN DE L’ULTIMATUM ET AFFAIRE DE PHOTO ABIMEE  DE NKURUNZIZA : Que fera Nkurunziza maintenant ?

ActuBurkina

ENSEIGNEMENT SUPERIEUR: voici le top 15 des meilleures villes étudiantes du monde

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR