ActuBurkina
A la une Société

Coopération multilatérale: l’UNICEF présente son rapport 2023 et les perspectives 2024 au ministre Karamoko Jean Marie Traoré

Le ministre des Affaires étrangères de la Coopération régionale et des Burkinabè de l’Extérieur SEM Karamoko Jean Marie TRAORE et ses collaborateurs, ont eu une séance de travail avec une équipe du Fonds des Nations unies pour l’Enfance (UNICEF) ce 12 avril, sur le rapport 2023 et les perspectives 2024-2025 de la structure onusienne au Burkina Faso.

La délégation conduite par le représentant de l’UNICEF au Burkina Faso, monsieur John AGBOR a, au cours de cette séance de travail, présenté les grandes réalisations des programmes de coopération entre le gouvernement du Burkina Faso et l’UNICEF et les actions à venir.

Avec une présence effective dans les treize régions du pays, l’institution onusienne est intervenue dans plusieurs secteurs notamment  la santé, l’éducation, la nutrition, la protection de l’enfance, l’eau-hygiene et l’assainissement, ainsi que l’inclusion sociale.

En ce qui concerne les grandes réalisations de l’UNICEF en 2023, monsieur John AGBOR, a noté entre autres les réponses aux urgences sanitaires et humanitaires, le renforcement du système de santé, la prévention et la prise en charge de la malnutrition, la participation à la réouverture des écoles (1000), et les actions de développement.

En chiffres pour 2023, toutes ces réalisations de l’UNICEF au Burkina Faso sont estimées à 84 408 832 de dollars US aux dires du représentant de l’UNICEF.

Il promet que sa structure  sur la période  2024-2025, va intensifier son apport à l’action humanitaire pour assurer aux personnes déplacées internes et aux personnes retournées, un accompagnement dans le domaine de la santé, de l’éducation et de la protection de l’enfance.

SEM Karamoko Jean Marie TRAORE, a félicité l’équipe de l’UNICEF pour les acquis et les résultats engrangés sur le terrain.

Il a particulièrement apprécié l’approche de l’UNICEF qui consiste à impliquer les acteurs locaux et à favoriser les transactions locales dans ses interventions.

Au nom du gouvernement burkinabè le chef de la diplomatie burkinabè a salué la collaboration fructueuse avec l’UNICEF et dit rester disponible pour la poursuite de cette collaboration.

DCRP/ MAECR-BE

Articles similaires

Burkina : Vision Burkina affirme son appartenance à  l’opposition

ActuBurkina

ENAM : une filière d’interprétation judiciaire officiellement ouverte

ActuBurkina

COVID-19 AU BURKINA  : 125 nouveaux cas, 55 guérisons au 9 janvier

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR