ActuBurkina
A l'etranger A la une Politique

Coopération Burkina-Iran : Des avancées dans la mise en œuvre des accords entre les deux pays

(Genève, jeudi le 14 décembre 2023). Présente à Genève en Suisse dans le cadre du 2e Forum mondial sur les refugiés, S. E. Mme le Ministre des Affaires étrangères, de la coopération régionale et des Burkinabè de l’extérieur, a rencontré son homologue iranien, Hossein Amir-Abdollahian sur des sujets d’intérêts communs entre le Burkina Faso et la République Islamique d’Iran. 

Cette rencontre entre les deux personnalités se voulait un cadre d’échange sur la mise en œuvre des accords issus de la récente commission mixte de coopération tenue en octobre dernier à Ouagadougou.

De l’avis de la cheffe de la diplomatie burkinabè, il y a des avancées dans la mise en œuvre des accords entre Ouagadougou et Téhéran. « Des décisions avaient été prises de la part de la République Islamique d’Iran de soutenir le Burkina Faso sur le plan militaire à travers la formation des forces de défense et de sécurité. En la matière, il y a des avancées », a dit la cheffe de la diplomatie burkinabè.

De plus, la République Islamique d’Iran, entend faire du Burkina Faso un hub au niveau sous-régional en termes de production de produits pharmaceutiques. Du reste, une équipe iranienne a déjà séjourné au Burkina Faso pour mettre en œuvre ce projet qui sera « d’envergure et d’importance pour le Burkina Faso », a ajouté Olivia ROUAMBA.

Outre cet aspect, le volet formation enregistre des acquis, à en croire Olivia ROUAMBA soutenant que le pays a bénéficié de bourses d’études dans différents domaines. Par exemple, dans le domaine de la diplomatie, une vingtaine de cadres séjourneront très prochainement à Téhéran.

Ce tête-à-tête entre les deux chefs de la diplomatie a permis d’évoquer bien d’autres sujets notamment dans les domaines de l’éducation, la sécurité, l’agriculture, la santé et la technologie.

A ce jour, l’on note avec Son Excellence Madame le ministre, que l’axe Ouagadougou-Téhéran se porte bien. En perspectives, l’Iran envisage aussi de toucher l’Alliance des Etats du Sahel. Du reste, les trois chefs de la diplomatie des pays de l’Alliance des Etats du Sahel, sont attendus en République Islamique d’Iran à l’effet d’échanger avec la partie iranienne sur les perspectives de développement et de coopération avec l’AES.

Source : DCRP/MAECR-BE

Articles similaires

LUTTE SYNDICALE AU BURKINA : Le serment est-il pris au piège des intérêts ?

ActuBurkina

LE MESSAGE DU PRESIDENT DU FASO SUITE A L’ATTAQUE TERRORISTE

ActuBurkina

MOGTEDO : un accident mortel provoque la colère de la population qui barricade la principale route

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR