ActuBurkina
A la une Société

COMMUNE DE BOBO : Communiqué Administratif

Communiqué administratif N°2018 – 00028 CB/M/CAB, Portant interdiction des « dodos masqués » communément appelé « Yogoro », sur toute l’étendue du territoire communal

Le Maire de la Commune de Bobo-Dioulasso communique : il m’a été donné de constater que des individus ou des groupes d’individus sillonnent les artères de la ville de Bobo-Dioulasso dans des accoutrements masqués ou cagoulés sous couvert de la pratique de la danse des « dodos ».

Il me plait de rappeler à tous, que la danse de dodos est une pratique culturelle bien connue et appréciée dans notre société, car s’organisant dans des familles par de groupes de jeunes prestant à visage découvert durant tout le mois de ramadan.

Au vu du contexte sécuritaire que traverse notre pays et considérant le comportement déviant que connait cette pratique, il est formellement interdit la sortie de « Dodos » maqués et/ou cagoulés durant le mois de ramadan sur toute l’étendue du territoire communal.

Tout en renouvelant mon attachement à la sauvegarde de nos valeurs culturelles, j’invite la population de la ville de Bobo-Dioulasso au respect strict des termes du présent communiqué.

Bobo-Dioulasso, le 22 mai 2018

Le Maire de la Commune

Bourahima SANOU

Juriste Administrateur Territorial

Médaille d’Honneur des Collectivités Locales

Articles similaires

OSCIBI JHOANN, artiste-musicien : « Si on gagne la guerre contre le terrorisme par la stigmatisation, on ne pourra pas gérer l’après-guerre »

ActuBurkina

CONFERENCE NATIONALE SUR L’INSURRECTION : pour poser les jalons d’un nouvel élan pour le Burkina

ActuBurkina

IMMUNITE DIPLOMATIQUE ACCORDEE A GRACE MUGABE : des activistes sud-africains en passe de saisir la justice

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR