ActuBurkina
A la une Economie

CCI-BF : le BREC et la délégation spéciale à couteaux tirés

La récente sortie médiatique de la délégation spéciale en charge de la gestion de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina (CCI-BF) n’est pas du goût du Bloc pour la renaissance économique (BREC) qui l’a fait savoir au cours d’un point de presse, le 10 février 2016. Pour cause, selon le porte-parole du BREC, Mahamado Sanfo, des textes régissant la Chambre de commerce ont été adoptés de façon unilatérale et clandestine. « Maintes fois, nous avons engagé des démarches pour entrer en possession de la nouvelle monture des textes élaborés à partir d’un consultant. Mais hélas, nous avons été royalement ignorés. Nous remettons solennellement en cause ces prétendus textes qui ne reflètent pas l’expression participative des acteurs du milieu économique », s’est indigné Mahamado Sanfo qui interpelle les autorités à toutes fins utiles afin que des dispositions adéquates soient prises pour mettre fin à ce qu’il appelle la gestion opaque.

Et à Boukary Ouédraogo dit Tintin, candidat à la présidentielle 2015, d’insister sur la nécessité du renouvellement de la direction de la CCI-BF, de demander l’organisation d’un audit de la CCIB-BF et la non-ingérence des dirigeants politiques dans sa gestion.

CD

Articles similaires

COTE D’IVOIRE: le vice-président du PDCI, Jacques Mangoua, arrêté

ActuBurkina

Kundé 2024 : voici les nominés

ActuBurkina

Réconciliation nationale au Burkina : « les solutions doivent être trouvées ensemble et non imposées », Michelle Bachelet

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR