ActuBurkina
A la une Société

Formation des imams et prédicateurs du Burkina : Le Ministre Issaka Sourwema salue l’initiative de la FAIB

La fédération des Associations islamiques du Burkina (FAIB) a organisé un séminaire de formation au profit de 700 imams et prédicateurs des 13 régions du Burkina sur le discours islamique dans un contexte d’insécurité. C’était le dimanche 28 aout 2022 à la salle des conférences de Ouaga 2000. L’objectif de la FAIB est de former ces imams et prédicateurs afin qu’ils soient des vecteurs de paix dans leurs localités respectives.

Les exigences du vivre-ensemble, les droits et devoirs du musulman vis-à-vis des détenteurs de l’autorité et l’attitude du musulman vis-à-vis des divergences entre les grandes écoles juridiques sont les trois thèmes qui ont fait l’objet de communication à ce séminaire de formation.

Une cérémonie a été présidée par le président du présidium de la FAIB, monsieur moussa Kouanda. Le Burkina traverse une situation sécuritaire difficile et cette formation selon la FAIB vise à faire des imams et prédicateurs, des messagers de paix à travers les 8000 villages du Burkina.

Au nom du chef de l’État et du Premier ministre, le ministre des Affaires religieuses et coutumières est allé féliciter et encourager la FAIB. Selon Issaka Sourwema, c’est une initiative louable qui va contribuer à apporter la paix au Burkina.

Au nom des parrains, El hadj Hassane Siénou a également loué cette initiative et a apporté le soutien de l’ensemble des parrains à la grande famille de la FAIB pour le travail qu’elle abat pour un retour de la paix au Burkina.

Direction de la Communication et des Relations Presse

Articles similaires

SERVICE NATIONAL POUR LE DÉVELOPPEMENT: des réformes pour mieux faire face aux défis actuels

ActuBurkina

Request for Quotations

ActuBurkina

Retour de la paix au Burkina : La contribution des chefs traditionnels au cœur d’un colloque à Ouagadougou

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR