ActuBurkina
A la une Culture

CAN 2015: Les Etalons affutent leurs armes à Nelspruit

Dans la perspective de la CAN Guinée Equatoriale 2015, les Etalons ont débarqué dans la matinée du samedi 3 janvier 2015 au centre sportif d’Ingwenyama à Nelspruit en Afrique du Sud où ils y ont installé leur camp de préparation. Un cadre qu’ils connaissent bien pour l’avoir pratiqué à la veille de la CAN 2013 où Charles Kaboré et ses camarades ont été vice-champions d’Afrique.

Accueil chaleureux empreint de fortes émotions est le constat fait dès l’arrivée des Etalons au centre sportif d’Ingwenyama à Nelspruit en Afrique du Sud dans la matinée du 3 janvier dernier en provenance de Ouagadougou après 7 heures d’un vol spécial et direct. En attendant l’arrivée à Nelspruit de Prejuce Nacoulama et Abdoul Razack Traoré qui étaient de l’expédition de la CAN 2013, treize joueurs de ce groupe étaient de la délégation. Ce sont les gardiens de but, Germain Sanou et Abdoulaye Soulama ; les défenseurs Bakary Koné, Mohamed Koffi, Paul Koulibaly, Wilfried Benjamin Balima et Florent Rouamba ; les milieux Charles Kaboré et Djakaridja Koné ; les attaquants Jonathan Pitroïpa, Aristide Bancé, Sibiri Alain Traoré et Issiaka Ouédraogo. Tous connaissent bien Ingwenyama pour y avoir séjourné pendant une dizaine de jours pour leur préparation de la CAN Afrique du Sud 2013 au cours de laquelle, ils ont été vice-champions d’Afrique. Que de souvenirs pour certains Etalons et le personnel du centre. Ils étaient pratiquement tous présents, les agents du centre sportif, au pied du car transportant la délégation burkinabè pour serrer la main des uns et des autres et récupérer les bagages les plus lourds. Pour Sibiri Alain Traoré, c’est un plaisir de retrouver un cadre qui leur a servi de préparation de la CAN et qui leur rappelle surtout de bons souvenirs tout en espérant qu’l en sera de même cette fois-ci. Airstide Bancé abonde dans le même sens en relevant que pourquoi ne pas revenir dans un lieu qui vous a porté chance.

Le vice-président de la Fédération burkinabè de football (FBF) chargé des équipes nationales, Vincent Kambiré explique le sélectionneur national Paul Put a choisi ce cadre parce qu’il offre toutes les conditions et commodités qui permettent à une équipe de football de bien se préparer loin de tous les regards et bruits, dans un environnement serein. Mais surtout, relève-t-il, la zone est en altitude et cela permet aux joueurs d’accumuler de l’oxygène qui est bénéfique lorsqu’on redescend dans un environnement comme celui de la Guinée Equatoriale qui accueille la CAN 2015. Et ce sont autant de raisons qui ont guidé les Etalons à y installer leur camp d’entrainement pour mieux affuter leurs armes dans la perspective de cette compétition. Mais, il y aussi l’effet psychologique de tout ce que rappelle Nelspruit pour avoir été une terre de chance pour les Etalons même si on l’affirme pas. Et Charles Kaboré et ses partenaires vont y livrer deux matchs amicaux contre le Swaziland et le Botswana respectivement les 10 et 13 janvier avant de s’envoler pour Bata en Guinée Equatoriale le 14 janvier. Il faut noter que dans la soirée de leur arrivée au centre d’Ingwenyama, les Etalons ont effectué un décrassage à 18h30 et leur premier véritablement entrainement dans la matinée du dimanche 4 janvier 2015. Les joueurs qui ont quitté Ouagadougou sont les gardiens de but, Germain Sanou, Abdoulaye Soulama et Moussa Fofana ; les défenseurs Bakary Koné, Mohamed Koffi, Paul Koulibaly, Wilfried Benjamin Balima, Florent Rouamba, Narcisse Bambara, Issa Gouo ; les milieux de terrain Charles Kaboré, Djakaridja Koné, Moussa Yedan, Bertrand Traoré et Adama Guira ; les attaquants Jonathan Pitroïpa, Aristide Bancé, Sibiri Alain Traoré, Issiaka Ouédraogo et Banou Diawara. On attend plus que Jonathan Zongo et Steve Yago le 6 janvier, Abdoul Razack Traoré et Prejuce Nacoulma le 8 janvier.

Articles similaires

SUSPICION DE CAS DE CORONAVIRUS AU BURKINA : « il faut être pondéré » (Rémis Dandjinou)

ActuBurkina

BANDE DE GAZA : un couple nomme ses triplés: «Jérusalem», «Capitale» (de la) «Palestine»

ActuBurkina

ATTAQUE DE KOUTOUGOU: le ministre malien de la Défense chez Christophe Dabiré  

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR