A la une Société

CAMPAGNE ELECTORALE AU BURKINA : une coalition de syndicats dénonce les préoccupations du peuple ignorées dans les discours politiques

Une rencontre nationale de la coalition des syndicats en lutte contre la baisse du pouvoir d’achat s’est tenue à la Bourse de travail de Ouagadougou dans la matinée du 17 novembre 2020. A l’issue de la rencontre un meeting a été tenu dans l’enceinte de la Bourse du Travail pour dénoncer la mauvaise gouvernance par les dirigeants du peuple.

 Cette rencontre syndicale nationale a connu la participation des délégués de toutes les régions du Burkina. Le meeting animé en marge de la rencontre a été l’occasion pour les syndicats de dépeindre une fois de plus la situation de la nation. En effet, selon le porte-parole des syndicats, Bassolma Bazié par ailleurs secrétaire générale de la CGTB, ce meeting se tient dans un contexte caractérisé au niveau international par un aiguisement de la crise du système capitaliste et impérialiste.

Au plan national, a affirmé Bassolma Bazié, la campagne électorale en cours se déroule dans une débauche de moyens financiers et matériels insultant qui tranchent avec les souffrances et la misère des populations. Et les préoccupations du peuple, quand elles ne sont pas ignorées dans les discours politiques dit-il, donnent lieu à des promesses démagogiques, les populations elles-mêmes étant traitées comme du bétail électoral. Le porte-parole des syndicats a estimé que l’enjeu pour les partis politiques au pouvoir comme ceux de l’opposition, en course pour les élections du 22 novembre prochain n’est pas la prise en charge de la résolution réelle des graves préoccupations du peuple mais il s’agit plutôt pour eux de se faire élire à tout prix.

Au plan des libertés démocratiques et syndicales a indiqué Bassolma Bazié, l’on assiste à leur constante remise en cause. Dans cette logique dit-il, les travailleurs du public sont victimes d’une propagande incessante orchestrée par le régime et ses sbires.

La coalition des syndicats a enfin lancé un appel à ses militants et l’ensemble de des travailleurs du public du parapublic et du privé à renforcer la mobilisation et l’unité d’action à la base dans tous les secteurs d’activités en se démarquant de tout acte de sectarisme ; à contribuer à la création et au renforcement des cadres unitaires gage d’une meilleure prise en charge des préoccupations du peuple et partant des travailleurs.

Kiswendsida Fidèle KONSIAMBO

Articles similaires

THOMAS SANKARA : des conclusions jettent le doute sur sa vraie tombe

ActuBurkina

ROCH KABORE DECLARE VAINQUEUR DE LA PRESIDENTIELLE : l’ambiance au QG du MPP, dans la journée

ActuBurkina

REFERENDUM CONSTITUTIONNEL : « aucune date n’est, à ce jour, officiellement arrêtée» (Siméon Sawadogo)

ActuBurkina

Laisser un Commentaire