ActuBurkina
A la une Politique

Burkina : Un Front patriotique est lancé pour oeuvrer à « une transition politique légitime et souveraine « 

Des organisations citoyennes, partis et mouvements politiques se sont constitués autour d’une coalition dénommée Front patriotique. Le lancement de ladite faîtière se tient en ce moment même, jeudi, 4 août 2022 (12h10) à Ouagadougou, devant de nombreux leaders politiques et civils.

Une cérémonie de lancement qui se passe sous tension, des individus étant soupçonnés d’être venus pour perturber l’activité. Une situation qui contraint certains journalistes à patienter hors de la salle. En attendant d’avoir les conclusions des travaux de lancement, nous vous proposons la plateforme de lutte de l’organisation, le Front patriotique.

PLATEFORME DE LUTTE DU FRONT PATRIOTIQUE

Nous, Organisations Citoyennes, Partis et Mouvements politiques

Constitués en un Front de Lutte, dénommé FRONT PATRIOTIQUE

Constatant,

• Que le Mouvement Patriotique pour la Sauvegarde et la Restauration (MPSR), aile politique des militaires putschistes n’a montré au peuple Burkinabè aucune vison ni aucune capacité à définir des perspectives, porteuses de sécurité et de paix pour notre Patrie et s’est en outre rendu coupable de parjure et de Haute trahison

• La dégradation profonde de la situation sécuritaire conduisant le Burkina dans une impasse politico-sécuritaire

 La détresse humanitaire conséquence des attaques de groupes armés terroristes avec plus de deux millions de personnes déplacées internes, et plus de trois millions de nos concitoyens plongés dans l’insécurité alimentaire

• Que l’inflation et la flambée des prix des produits de grande consommation touche toutes les couches sociales et en particulier les plus vulnérables, les paysans, les femmes, la jeunesse

• Que les causes profondes des maux sont à rechercher dans une combinaison de facteurs structurels dont la mal gouvernance, la fraude, l’impunité des crimes économiques et politiques, le pillage de nos ressources nationales par de grandes puissances

• La dimension complexe sous régionale du terrorisme, se nourrit des rapports de dominations impérialistes dans des espaces de micro-états délimités par la colonisation, et que le terrorisme comme les autres conflits engage le pronostic vital de nos micro-états.

Saluant et nous inspirant,

• Des nombreuses luttes et victoires dans notre histoire des organisations syndicales, des mouvements de droits de l’homme, de toutes les organisations démocratiques de masse, et les hommes et femmes qui les ont dignement conduits.

• Des grands moments de notre récit national en particulier les luttes pour les indépendances, le 3 Janvier 1966, le 4 Aout 1983, les 30 & 31 Octobre 2014, le 16 Septembre 2015

• De nos devanciers dignes fils du Burkina Faso tels que Ouezzin COULIBALY, Nazi BONI, Thomas SANKARA, Norbert ZONGO, Joseph Ki ZERBO, Hama Arba DIALLO, DABO Boukary, Andre TIBIRI, GANAME Soumaila dit Ladji YORO, etc.

Gravement préoccupés par la situation de la Patrie,

Déterminés à préserver et à renforcer les acquis démocratiques, à édifier un état de droit garantissant la paix, la sécurité, la justice, les libertés individuelles et collectives, le partage équitable des ressources, la coopération sous régionale, le panafricanisme et la pleine et entière souveraineté de notre peuple à prendre en main son destin.

Décidons librement et en toute conscience d’unir nos efforts en un vaste mouvement politique citoyen d’envergure nationale dénommé FRONT PATRIOTIQUE

Nous engageons à mener ensemble la lutte en vue de la résolution des préoccupations suivantes :

1. Œuvrer sans délai pour une transition politique légitime et souveraine ; seule exigence pour mobiliser intelligence collective dans un pacte républicain victorieux contre le terrorisme, pour la reconstruction de la paix, la sécurité humaine, la fortification de la cohésion sociale, jetant ainsi les bases d’une réconciliation vraie et sincère dans la rédemption.

2. Défendre et protéger le pilier de notre justice afin qu’elle soit libre et indépendante ; en particulier le jugement de tous les crimes économiques et de sang de la mal gouvernance de tous les régimes successifs.

3. La poursuite en justice des auteurs du « discrédit sur la décision de justice » rendue par le Tribunal Militaire de Ouagadougou, ayant prononcé la condamnation de Blaise COMPAORE et autres. (en dépit du communiqué interpellateur du Conseil supérieur de la magistrature du 08 Juillet 2022)

4. Mobiliser notre peuple pour la mise en œuvre diligente des recommandations du « Collège des Sages », des plateformes de lutte des Organisations Démocratiques de Masses en vue d’une réconciliation juste, véridique et de pardon.

5. Bâtir sur les travaux de la commission d’élaboration d’une nouvelle constitution mise en place après l’insurrection des 30 et 31 Octobre 2014 pour le passage à la 5e République conformément aux aspirations légitimes de notre peuple pour des institutions démocratiques fortes et pérennes.

6. Ecrire pour notre peuple, les générations futures et l’histoire, une Refondation de l’Etat ; de l’Armée, de l’Administration publique ; un nouveau Contrat Social de Justice et d’Inclusion Sociale, d’Equité, qui élimine l’extrême pauvreté, et garantit un accès universel à des services sociaux de base de qualité, équitable pour toutes et tous y compris le foncier.

7. Œuvrer sans délai pour la proposition d’un Pacte Républicain de Solidarité, de non-violence et de Reconstruction Humaine dans la dignité en faveur de nos concitoyens affectés par les attaques terroristes et les conflits intercommunautaires.

8. Œuvrer à l’avènement d’une véritable intégration des Peuples Africains, en particulier ceux de la sous-région, pour mettre fin aux conséquences de la balkanisation du continent émietté en territoires par la conférence de Berlin en 1885, afin de relever les enjeux communs dont la sécurité, la paix, le développement, etc.

9. Mobiliser nos peuples contre toutes formes de domination et d’assujettissement par les grandes puissances, et la mondialisation qui maintiennent nos pays dans une cruelle dépendance, source de conflits et de paupérisation.

OUAGADOUGOU LE 04 AOUT, 2022

Ont signé :

LES ORGANISATIONS CITOYENNES, PARTIS ET MOUVEMENTS POLITIQUES MEMEBRES DU FRONT PATRIOTIQUE

Actions pour le Changement et le Développement

Amitié Burkina Russie

Associations Semfilms

Balai Citoyen

Brassard Noir

Burkinbii Soul Gartaaba

C.A.M.A.R.A. D.E.S

Centre Valère Somé

Coordination des OSCs 30-31-15 de Bobo

Deux Heures Pour Nous, Deux Heures Pour Kamita

Ensemble Pour le Faso (PUR, PAREN, SENS, PDS, APR Tiligré)

Forum Dii Taa Niè

Front des Forces Sociales (FFS)

Front Patriotique du Faso (FPF)

Fédération Wend La Tongo pour la Promotion de la Femme

Génération Cheick Anta Diop

Génération Montante du Faso (GMF)

Génération Thomas Sankara (GTS)

Groupe d’Initiative pour la Refondation de la Patrie

Jeunes aux Poings Levés

Jeunesse Sankariste Unie (JSU)

M/PRSCA

Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP)

Mouvement Endogène

Œil d’Afrique

Organisation Patriotique des Jeunes

OPA-BF

Organisation Patriotique de la Jeunesse

Réseau des Mouvements du Burkina Faso (RM/BF)

Union Nationale des associations des commerçants des marchés et Yaars du Burkina

UNIR-MPS

Yelema Oroya

Articles similaires

DIPLOMATIE : Washington lève l’interdiction de visas pour les ressortissants tchadiens

ActuBurkina

COUR DE JUSTICE DE LA CEDEAO : Ousmane Guiro débouté

ActuBurkina

Sortie du HCRUN au Centre-Ouest : la nécessité d’une vraie réconciliation au centre des échanges

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR