ActuBurkina
A la une Environnement

BURKINA : plusieurs tonnes de poissons morts à la suite d’une intoxication des eaux du fleuve Mouhoun

Les autorités administratives de la province des Balé, dans la région de la Boucle du Mouhoun, ont informé, dans un communiqué, les populations des zones riveraines du fleuve Mouhoun et l’ensemble de la localité, d’une intoxication des eaux du fleuve par un produit chimique, a rapporté le jeudi 8 juillet 2021, l’Agence d’Information du Burkina (AIB).

Selon l’AIB, ce produit chimique qui a intoxiqué les eaux du fleuve Mouhoun serait drainé depuis la commune de Siby par les eaux pluviales de ces derniers jours. Cconséquence, plusieurs tonnes de poissons ont péri et ont été découverts aux abords du fleuve. On note également du bétail mort.

Suite à cela, le haut-commissaire a diligenté une mission conduite par les services de la direction provinciale des ressources animales et halieutiques et de la direction provinciale des eaux et forêts dans la commune de Siby pour des constats d’usage.

D’après notre source, « l’Office nationale de l’Eau et l’Assainissement (ONEA) a cessé le ravitaillement depuis 48h, car l’eau du fleuve serait impropre à la consommation ».

Par ailleurs, elle a indiqué que « les autorités interpellent les populations sur un risque d’intoxication alimentaire par le poisson et autres viandes pouvant provenir de l’intoxication des eaux du Mouhoun ». L’ONEA déclare «la situation serait suffisamment critique et urgente ».

Toujours selon l’AIB, la zone incriminée abrite l’un des sites d’orpaillage le plus important de la province avec plus de 10 000 orpailleurs qui menacent les forêts et les eaux des Balé.

Actuburkina

Articles similaires

Fifa: la succession de Sepp Blatter, une décision presque géopolitique

ActuBurkina

EXPLOITATION MINIERE AU BURKINA : plus d’1 milliard de FCFA transféré aux collectivités territoriales en 2015

ActuBurkina

TOGO : L’opposition refuse de rencontrer la mission de l’OIF

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR