ActuBurkina
A la une Société

Burkina : plus d’une centaine de terroristes neutralisés dans plusieurs localités et des bases terroristes détruites

Bulletin mensuel d’information sur les opérations de sécurisation du territoire national.

OPERATIONS MILITAIRES

Les Forces Armées Nationales, en coordination avec les Forces de Sécurité
Intérieure et les VDP, ont intensifié les actions de sécurisation du territoire
national à travers les actions offensives contre les groupes armés terroristes
et l’appui aux actions humanitaires et d’assistance aux populations civiles. La
conjugaison de ces efforts sous l’impulsion du Commandement des Opéra￾tions du Théâtre National, a permis d’engranger des résultats importants sur le terrain.

Opération OUGAPO 3

L’opération OUGAPO 3 se déroule depuis environ 3 semaines dans la région de l’Est. Les unités engagées ont concentré leurs efforts sur plu￾sieurs localités particulièrement en proie aux groupes armés terroristes.

Les actions des unités spéciales ont notamment permis de neutraliser
au moins une vingtaine de terro￾ristes dans les environs de PAMA.

Des opérations de dépollution d’axes ont également été conduites.

LES CHIFFRES DU Mois EVALUATION DE LA SITUATION SECURITAIRE

Globalement, la situation sécuritaire sur la période du 15 mars au 15 avril 2022 s’est légèrement améliorée dans plusieurs parties du territoire national. Comparativement au mois écoulé, les indica￾teurs soulignent des avancées notables. En effet, les actions militaires ont permis de desserrer la pression des Groupes Armés sur plusieurs localités du Centre-Nord, du Nord et de l’Est. Les escortés et les opérations de sécurisation d’axes ont permis le ravitaillement de plusieurs localités et la reprise des activités de nombreux com￾merçants.

Activités aériennes de combat 22
Escortes au profit des populations 26
Sécurisation de marchés et lieux de culte 39
Nombre d’engins explosifs désamorcés 08

ACTIONS OFFENSIVES MAJEURES
ACTIONS HUMANITAIRES

Plusieurs actions offensives ont été conduites dans le cadre de la poursuite du nettoyage de la ville de DJIBO et et de ses environs.

Le 16 mars 2022, suite à des tirs de harcèlement au Sud de Djibo, les unités militaires ont déclenché une offensive qui a permis de neutraliser 4 binômes armés à moto. Au cours de la même action, deux terroristes qui tentaient d’enfouir un engin explosif improvisé sur l’axe BOURZANGA-DJIBO ont été neutralisés.

Les 20 et 21 mars 2022, des renseignements précis fournis par les
populations ont permis de déclencher une opération d’opportunité contre un groupe armé qui sévissait au Nord de DJIBO. L’opé-
ration a impliqué des unités terrestres et aériennes et a permis de mettre hors de combat 40 terroristes au cours de trois actions distinctes. De l’armement, des moyens roulants et un dépôt de car￾burant ennemis ont été détruits lors de cette opération.

24 mars 2022 : Alertées suite à l’attaque contre les VDP de BARSALOGHO, les unités militaires ont lancé une contre-offensive qui a permis de neutraliser 09 terroristes. Au cours de cette action, un véhicule militaire a heurté un engin explosif improvisé, tuant 02
soldats et blessant 03 autres.

Le 28 mars 2022, suite à l’attaque contre les Forces Armées Maliennes à TESSIT et sur la base d’une coordination avec les ren￾seignements maliens, un véhicule et un tricycle transportant des terroristes ont été repérés dans les environs de OURSI. Un raid aéroterrestre mené par les forces Burkinabè a permis de détruire la base terroriste identifiée. 12 corps de terroristes ont été dénombrés.

EVALUATION DE LA SITUATION SECURITAIRE

Globalement, la situation sécuritaire sur la période du 15 mars au 15 avril 2022 s’est légèrement améliorée dans plusieurs parties du territoire national. Comparativement au mois écoulé, les indicateurs soulignent des avancées notables. En effet, les actions mili￾taires ont permis de desserrer la pression des Groupes Armés sur plusieurs localités du Centre-Nord, du Nord et de l’Est. Les escortés et les opérations de sécurisation d’axes ont permis le ravitaillement de plusieurs localités et la reprise des activités de nombreux com￾merçants.

Activités aériennes de combat 22
Escortes au profit des populations 26
Sécurisation de marchés et lieux de culte 39
Nombre d’engins explosifs désamorcés 08

Du 15 mars au 15 avril 2022

En riposte aux attaques de NATIABOANI et NAPADE survenues le 22 mars 2022, les Forces Armées Nationales ont engagé plusieurs forces terrestres et aériennes parmi lesquelles des unités spéciales
afin de mener des actions en profondeur contre les groupes terro￾ristes qui opérent dans la région de l’Est. Ces actions de très haute intensité ont été menées simultanément dans plusieurs localités
avec l’appui renseignement/Feu de l’Armée de l’Air. Au cours de ces actions, 10 terroristes ont été neutralisés lors de la destruction d’une base dans les environs de NATIABOANI le 26 mars 2022.

Aussi, le 1er Avril 2022, 15 terroristes ont été neutralisés dans les environs de TAWORI et 20 autres dans la zone de PAMA.

Une base terroriste a également été détruite à Tiourel le 08 avril 2022.

REGION DE L’EST ET CENTRE-EST
ACTIONS OFFENSIVES MAJEURES

@Direction de la Communication et des Relations Publiques des Armées

Actions humanitaires

Durant le mois écoulé, les Forces Armées Nationales ont conduit des Activités Civilo-Militaires (ACM) au profit de la population civile, des Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP), des autorités lo￾cales, des personnels de l’administration et des sociétés publiques.

Ainsi, des transports de vivres par Air, d’autorités locales, de personnels de l’administration et des sociétés publiques ont été exécutés.

En tout, une trentaine de tonnes de vivres ont été transportés par les airs au profit des populations de KELBO, SOLLE, Foubé, MANSILA. Des ravitaillement en médicaments ont également été effectués au profit des populations de TANKOUALOU et MAD￾JOARI.

Les unités militaires ont escorté dans la même période des com￾merçants afin de faciliter le ravitaillement de plusieurs localités.

Ces activités visent à soutenir les populations et à aider à la reprise des activités dans les zones durement touchées par le terrorisme.

État-major général des armées

Articles similaires

Tchad: crise au sein du PSF de l’opposition autour de Yaya Dillo

ActuBurkina

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU 14 FEVRIER 2018

ActuBurkina

Yatenga : Le check-point de la gendarmerie nationale ciblé par une attaque armée

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR