ActuBurkina
A la une Société

Burkina : L’armée a infligé de lourdes pertes aux terroristes sur le théâtre des opérations

Les opérations de sécurisation du territoire national se sont poursuivies sur la période du 15 juin au 15 juillet 2022 sous la coordination du Commandement des Opérations du Théâtre National (COTN).

Comme depuis quelques semaines, les actions sont orientées vers l’offensive avec une combinaison coordonnées des forces terrestres et aériennes. Ces actions, soutenues par les opérations de renseignement, permettent de maintenir la pression sur les groupes armés terroristes et de desserrer l’étau autour des localités sous forte menace terroriste.

L’opération KOURAL

L’opération KOURAL est une opération conjointe Burkina Faso/Niger qui a été
conduite du 26 juin au 10 juillet 2022. La zone d’opération couvre la zone frontalière
commune aux deux pays avec un effort particulier sur la localité de SEYTENGA
(Province du Séno, région du Sahel) et ses environs où plusieurs repères de ter￾roristes ont été localisés. L’opération a mobilisé plusieurs échelons tactiques inte￾rarmes Burkinabè et Nigériens avec une parfaite mutualisation des moyens d’appui
feu et renseignement. Avec un Poste de Commandement Conjoint (PCC) basé à
Dori et regroupant des officiers d’état-major des deux pays, l’opération KOURAL
avait pour objectif de sécuriser la zone d’opération et de porter assistance aux popu￾lations civiles. Dans ce sens, plusieurs actions offensives coordonnées, ainsi que des actions civilo-militaires ont été conduites.

Le bilan enregistré à la fin de l’opération se présente comme suit :
Côté ami : 04 militaires ont été blessés au cours d’un accrochage dans les environs
de SEBBA. Ils ont été évacués et pris en charge.

Côté ennemi : Un assaut sur une base terroristes à quelques kilomètres de SEYTEN￾GA a permis de neutraliser 15 terroristes et de détruire une importante logistique.

Une deuxième base logistique a été détruite dans les environs de SOLHAN avec 19
terroristes tués. 22 autres terroristes ont été neutralisés au cours d’un accrochage
dans les environs de SEBBA.

Grace aux actions offensives et au renforcement du dispositif, la vie a repris dans la localité de Solhan avec un retour progressif des populations, la réouverture des commerces et la poursuite du trafic.

EVALUATION DE LA Situation SECURITAIRE

La situation sécuritaire sur la période du 15 juin au 15 juillet a connu une relative accalmie avec toutefois quelques attaques contre des populations et les FDS notamment dans la région de la Boucle du Mouhoun et du centre￾nord. Les actions offensives et les actions de riposte ont permis d’infliger de lourdes pertes aux terroristes sur le théâtre des opérations en général, et particulièrement dans le Sahel (au cours de l’opération KOURAL) et
au Centre-nord (suite à la contre-offensive lancée dans la zone de Barsa￾logho).

L’on note au cours des derniers jours une tentative d’isolement de certaines localités par la destruction des ouvrages de franchissement sur les voies. Face à cela, les Forces de Défense et de Sécurité, en étroite colla￾boration avec les différents secteurs ministériels et les partenaires, pour￾suivent leurs actions de réorganisation structurelle et opérationnelle afin d’inverser durablement la tendance. Des efforts sont entrepris pour répa￾rer les ouvrages détruits et renforcer la surveillance sur les autres mais ces efforts seront vains sans une participation active des populations.

POINT SUR LA SITUATION Sécuritaire À BARSALOGHO

Suite à l’attaque terroriste contre la localité de Barsalogho intervenue le 10 juillet 2022, les forces militaires ont engagé une contre-offensive d’envergure afin de traquer et neutraliser les assaillants. Cette action,
qui a combiné opérations terrestres et aériennes, a permis, quelques heures après l’attaque, de détruire une base terroriste dans la localité de Bangmiougou. La contre-offensive s’est poursuivie sur plusieurs jours, et a permis de détruire 03 bases terroristes dont un plot logistique. Le
bilan humain cumulé côté ennemi fait état d’au moins 27 terroristes abattus. Une importante quantité de matériels dont des armes, des mu￾nitions, des engins explosifs et des moyens de communication ont été
saisis ou détruits.

Les opérations de ratissage se poursuivent dans la zone.

Le soutien des Forces Armées Nationales à l’action humanitaire s’est pour￾suivi au cours du mois écoulé. Ces Actions Civilo-Militaires (ACM), qui ont pour bénéficiaires les populations civiles, les Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP), les autorités locales, ainsi que les personnels de
l’administration et des sociétés publiques contribuent à renforcer la rési￾lience des populations durement touchées par les effets de l’insécurité.

Ces actions sont une contribution importante des FDS à la protection des Droits fondamentaux des personnes vivant dans les zones durement touchées par le terrorisme.

Entre le 29 juin et le 05 juillet 2022, 05 opérations de consultations gratuites
ont été conduites au profit des populations civiles de plusieurs localités du Sahel. Les populations de SEYTENGA ont bénéficié de ces consultations au cours de la deuxième phase de l’opération conjointe KOURAL. près de 200 personnes ont été consultées. Des produits pharmaceutiques et des mous￾tiquaires imprégnés ont également été distribués.

Les Forces Armées Nationales ont également poursuivi les escortes au profit des commerçants pour soutenir la reprise des activités écono￾miques dans certaines localités. Ainsi, ce sont plus de 190 camions
qui ont été escortés le 30 juin 2022 sur le tronçon DJIBO-OUAGA.

Plusieurs camions ont également été escortés jusqu’à Barsalogho le 1er juillet 2022. A cela s’ajoutent les transports de vivres par air et par voie routière assurés au profit des personnes déplacées internes. Sur
la période du 15 juin au 15 juillet 2022, plusieurs tonnes de vivres ont été convoyées au profit de ces populations.

État-major général des armées du Burkina Faso 

Articles similaires

AFRIQUE DU SUD : George Bizos, l’avocat de Nelson Mandela est mort

ActuBurkina

Fonds burkinabè de Développement économique et social : Ahmadé Nour Guenda officiellement Directeur général

ActuBurkina

LEGISLATIVES FRANCAISES 2017 : le taux de participation est de 40,75 % à 17 heures

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR