ActuBurkina
A la une Economie

Burkina Faso : Un nouveau timbre fiscal de 200 F en vigueur à partir du 25 mai prochain

La direction générale des impôts a animé un point de presse ce 23 mai 2023 à Ouagadougou afin de présenter le nouveau timbre fiscal physico-numérique de 200 FCFA. Ce nouveau timbre entrera en vigueur à partir du 25 mai 2023.

Le directeur général des impôts, Daouda Kirakoya à précisé que le nouveau timbre fiscal de 200 F CFA porte les caractéristiques suivantes : les couleurs rouge et vert ; il porte les écritures « BURKINA FASO, TIMBRE FISCAL, 200 FCFA » ; une empreinte d’authentification ainsi que d’autres éléments visuels tels que : un code d’identification et de traçabilité, les armoiries du Burkina Faso ainsi que le monument des héros nationaux. Le timbre est autocollant contrairement à l’ancien qui nécessitait un liquide pour être collé sur le papier.

Le nouveau timbre sera mis en circulation à compter du jeudi 25 mai 2023. Ce qui n’est pas sans conséquence sur l’ancien timbre de 200 FCA en cours de circulation qui ne sera plus valable, à compter du jeudi 1er juin 2023.

Le DGI, Daouda Kirakoya présentant le nouveau timbre fiscal de 200 FCFA

Contrairement à ce qui se raconte sur les réseaux sociaux, a précisé le directeur général des affaires immobilières et de l’équipement de l’état, le colonel Yamba Léonard Ouoba, ce nouveau timbre fiscal n’est pas fabriqué au Burkina Faso mais plutôt en France. « On se bat toujours pour que d’ici là, nous puissions avoir des timbres produits au Burkina » a-t-il ajouté.

Pour rappel, le Burkina Faso connait depuis quelques mois une rupture des timbres fiscaux de 200 F sur l’étendue du territoire national, ce qui avait entrainé une hausse du prix de ce timbre chez certains revendeurs.

OUEDRAOGO Fatimata (Stagiaire)

Articles similaires

Niger: au moins sept morts dans l’attaque d’un poste de police

ActuBurkina

Procès Vincent Dabilgou : « Livrer de l’argent en lieu et place de carburant est contraire à la procédure normale de la société », dixit Souleymane Ilboudo

ActuBurkina

ECOLE NATIONALE DE SANTE PUBLIQUE : Le système LMD de la filière anesthésie-réanimation décrié

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR