ActuBurkina
A la une Politique

Bitumage de la RN 17 : Le Premier ministre inaugure la route Guiba-Garango

Le Premier ministre, Me Apollinaire Joachimson Kyelem de Tambela, a procédé à l’inauguration officielle de la route Guiba-Garango, longue de 72,259 kilomètres, à Pakala, et à l’ouverture du poste de péage de Bindé, ce samedi 3 juin 2023. D’un coût total de plus de 31 milliards de F CFA, ces infrastructures routières vont permettre de faciliter les échanges socio-économiques dans les régions du Centre-Est et du Centre-Sud.

Le Gouvernement burkinabè accorde une place de choix en ce qui concerne le développement du Burkina Faso, malgré le contexte sécuritaire et son corollaire de crise humanitaire.

C’est dans cette dynamique qu’il faut situer l’inauguration de la route nationale 17, Guiba-Garango, longue de 72,259 kilomètres et l’ouverture au trafic routier du poste de péage de Bindé.

Outre ces deux infrastructures routières, le projet a connu la réalisation d’autres travaux connexes. Il s’agit de la réalisation de pistes rurales de 50 kilomètres, de l’installation de 705 panneaux de signalisation, balises et bornes, de la construction de 7 unités de forages, de la mise en place de l’éclairage solaire public, etc.

Le coût global de ces travaux financés à hauteur de plus de 95,20% par la Banque islamique du développement (BID) et à plus de 4,8% par le Gouvernement est de 31 094 270 492 F CFA TTC.

 

A travers ces différentes réalisations, le Gouvernement se donne pour objectif de soutenir la croissance économique du Burkina Faso par le désenclavement des zones potentielles de pôles de croissance et l’amélioration de l’accès par la route aux zones à haute potentialité agricole et pastorale des régions du Centre-Est et du Centre-Sud.

Selon le Premier ministre, la politique du Gouvernement est portée par un programme intensif de désenclavement du territoire. Laquelle politique, a-t-il ajouté, donne une part belle aux infrastructures routières qui sont au cœur de tout développement.

« L’objectif recherché est de disposer d’un réseau routier national performant qui puisse constituer un support à la production et la circulation des personnes et des biens afin de booster notre économie nationale », a-t-il déclaré.

Conscient des nombreux enjeux que constitue le réseau routier dans le développement d’un pays en général et en particulier pour un pays sans littoral, il a fait savoir que le Gouvernement a adopté une stratégie cohérente, dynamique en vue de construire et mettre à la disposition des populations, un réseau routier à même de soutenir les programmes de développement qui sont mis en œuvre.

« C’est pour répondre à cette ambition que le département des infrastructures développe, depuis un certain temps, dans le cadre des programmes d’investissement prioritaire, avec l’aide des partenaires au développement de notre pays, une politique soutenue de désenclavement des zones à grande capacité d’échanges économiques sous régionales », a-t-il informé.

 

Pour ce faire, a soutenu le Premier ministre, le Gouvernement s’est fixé plusieurs objectifs, à savoir, contribuer efficacement au désenclavement intérieur du pays, valoriser le développement économique et social des zones traversées, réduire le coût des transports, améliorer la sécurité routière, le confort des usagers et le cadre de vie des populations riveraines.

S’adressant aux usagers et aux riverains de la route Guiba-Garango, il les a exhortés au strict respect des règles de la circulation routière, notamment la limitation de vitesse, de la signalisation et des charges à l’essieu.

Par ailleurs, il a exprimé sa reconnaissance à la Banque islamique de développement (BID) pour son soutien divers et multiforme dans la mise en œuvre de ce projet prioritaire pour le désenclavement intérieur de notre pays.

En marge de ces deux cérémonies, le Premier ministre est allé présenter ses civilités à Sa Majesté Naaba Koom de Garango. Le chef coutumier a formulé des prières et des bénédictions. Après avoir invoqué les mânes de ces ancêtres du Boulgou d’aider les autorités à faire face aux différents défis auxquels le pays est confronté, il a salué leurs efforts qui commencent à porter des fruits, dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et la restauration du territoire.

Source : DCRP/Primature

Articles similaires

Compte rendu du Conseil des ministres du 08 novembre 2023

ActuBurkina

Journal l’Evènement : Les scellés levés ce 9 juin 2023

ActuBurkina

Kundé music export 2023: Un concept pour mieux positionner les artistes burkinabè à l’international

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR