ActuBurkina
A la une Société

BACCALAUREAT SESSION DE 2021 : Pierre Armand Béouindé galvanise les candidats

Ce 8 juillet 2021 marque le début des épreuves écrites du baccalauréat session 2021 sur toute l’étendue du territoire national. Et comme à l’accoutumé, le maire de la commune de Ouagadougou Armand Pierre Béouindé  est passé encourager les candidats de la région du Centre. C’est le lycée municipal de Paspanga qui a été choisi par le chef de la municipalité de Ouagadougou pour l’ouverture des premières épreuves. Il était entouré de ses collaborateurs.

Ils sont au total 154 775 candidats à la conquête de leur premier diplôme universitaire. En effet, si le lancement officiel s’est déroulé au lycée Bassy de Ziniaré dans la région du Plateau Central, à Ouagadougou, c’est le Lycée municipal de Paspanga qui a été choisi par la commune de Ouagadougou pour l’ouverture des premières épreuves.

Pour cette session 2021, ils sont 45 645 candidats dont 21 985 garçons et 23 600 filles (51,83%) dans la région du Centre à l’assaut du premier diplôme universitaire. A en croire Armand Pierre Béouindé, les candidats issus des lycées municipaux de la commune de Ouagadougou sont au nombre de 897 dont 456 filles et 441 garçons.

Une vue des candidats au baccalauréat 2021

Il était 7h 30 mn, après la vérification des enveloppes scellées, il a été procédé en présence de l’édile à l’ouverture de l’épreuve de français pour la série D. Avant d’affronter les épreuves, le maire a prodigué des conseils aux candidats. « Vous avez les encouragements du conseil municipal. Restez concentrés sur vos sujets, surtout pas de stress » a-t-il souhaité. Le Premier Responsable de la ville a félicité également le corps professoral et administratif et l’ensemble des acteurs pour les sacrifices consentis dans l’encadrement des élèves. « Si ces examens se tiennent aujourd’hui, c’est grâce à ces hommes et ces femmes, sinon au regard que de ce que nous avons traversé au cours de l’année scolaire, ce n’était aussi pas évident », a-t-il laissé entendre.

Didèdoua Franck ZINGUE

 

Articles similaires

Burkina : le maintien du Fond Commun en l’état pour uniquement 2018, ne satisfait pas les syndicats

ActuBurkina

DAPOYA A OUAGA : un entrepôt parti en fumée, d’importants dégâts matériels enregistrés

ActuBurkina

RDC : le patron du foot et trois hauts responsables en garde à vue

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR