ActuBurkina
A la une Société

ASSOCIATION DES CIMENTIERS DU BURKINA : Hyppolite Guinguéré cède son fauteuil à Essam Daoud

L’association des cimentiers du Burkina (ACB) a procédé, le 15 mars 2018 à Ouagadougou, à l’inauguration de ses nouveaux locaux sis à Ouaga 2000 et à une passation de charges entre le président sortant, Hyppolite Guinguéré,  et le nouveau Essam Daoud.

Créée en août 2016, l’Association des cimentiers du Burkina (ACB) était présidée par Hyppolite Guinguéré, directeur commercial de DIAMOND CEMENT. Conformément aux statuts de l’association qui prévoie un an pour le mandat du président, M. Guinguéré a cédé sa place à Essam Daoud, Directeur général de CIMAF. La passation de charges a eu lieu le  15 mars dernier. Les membres de l’association ont profité donc de l’occasion pour inaugurer  le nouveau siège de l’association. Hyppolite Guinguéré  dans son message de passation, a tenu à rappeler les objectifs visés par cette union. Selon lui, être un interlocuteur du secteur auprès des autorités administratives ainsi que des organisations nationales et internationales, améliorer les conditions et standards d’exercice de l’activité des opérateurs et promouvoir et protéger les activités industrielles au Burkina Faso, sont entre autres les objectifs visés par l’ACB. A l’en croire, de nombreuses réalisations ont pu voir le jour grâce à l’association, notamment le cadre de concertation mise en place par le ministère en charge de l’Industrie et du commerce qui a permis d’aboutir à la baisse du prix du sac de ciment CPJ32.5. Il a aussi fait noter que son bilan est ‘’très positif’’. Toute chose qui lui accorde le crédit du devoir accompli.  Le président entrant, Essam Daoud, pour sa part, a laissé entendre que l’ACB est aujourd’hui, l’une des associations professionnelles les plus importantes  du Burkina avec des investissements réalisés par ses membres à hauteur de  120 milliards de F CFA. A l’entendre, d’autres projets d’investissements pourront suivre, notamment la construction de l’usine de CIMASSO et de CIMAF Dioulasso  à Bobo-Dioulasso et l’extension de la capacité de l’usine de CIMBURKINA à Ouagadougou.

Abatidan Casimir NASSARA

(Stagiaire)

Articles similaires

Verdict du procès Thomas Sankara : le collectif des avocats de la famille satisfait

ActuBurkina

Usine de traitement de résidus miniers : le Chef de l’Etat lance les activités demain

ActuBurkina

COVID-19 : le CISAG invite les populations à respecter les consignes d’hygiène

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR