A la une Politique

ASSEMBLEEE NATIONALE : les diplomates belge et chinois chez le PAN

Deux semaines après sa réélection à la tête du Parlement, le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé a reçu en audience, ce 12 janvier 2021 à l’Assemblée nationale, les diplomates belge et chinois. Au menu des échanges,  la coopération entre ces deux pays partenaires et le Burkina dans les volets sécuritaires, politiques, de la réconciliation nationale et du développement économique.

Une heure  plus tôt dans la matinée aux environs de 10 h, c’est le diplomate belge Jean Jacques QUAIRIAT qui a été reçu par le PAN. A  sa sortie d’audience,  l’Ambassadeur a indiqué qu’il était là dans le cadre d’une visite de courtoisie. Selon lui, lors la présentation de sa lettre de créance au président du Faso le 12 septembre 2020, il avait demandé à rencontrer le président de l’AN. Mais la période de précampagne à l’époque ne présentait pas un calendrier favorable pour l’occasion. « J’ai tenu dès le début de l’année à m’entretenir très chaleureusement avec le PAN ». Au-delà de cela, poursuit Jean Jacques QUAIRIAT, « il s’agissait de lui adresser mes félicitations pour sa réélection à la présidence de l’AN, lui transmettre mes vœux de nouvel an, à sa famille, ainsi qu’à ses proches, lui parler également de la coopération entre la Belgique et le Burkina Faso ». A en croire le diplomate belge, le Burkina Faso avec les autres pays voisins du Sahel, font partie des régions prioritaires pour la Belgique à côté d’autres régions de l’Afrique centrale. « Nous avons passé en revue notre coopération bilatérale pour le développement direct à travers les ONG et acteurs universitaires. Nous avons prévu un portefeuille de 100 000 000 d’euros entre 2019 et 2023 au bénéfice du climat », soutient Jean Jacques QUAIRIAT.

Le diplomate belge, Jean Jacques Quairiat, échangeant avec le PAN, Bala Sakandé

Le diplomate a également expliqué que cette visite de courtoisie fut une occasion pour son institution, d’aborder avec le PAN, les questions de la dynamique démocratique, la réconciliation nationale avec la création d’un ministère d’Etat plein, chargé de la réconciliation nationale avec le HCRUN qui était déjà investi pour cette mission. « Ceci nous permet, au niveau de l’Ambassade de Belgique, d’attirer l’attention de nos autorités à Bruxelles sur les défis et les opportunités qui s’offrent pour les deux pays dans cette dynamique de coopération », a-t-il laissé entendre.

Après lui,  c’est  l’Ambassadeur de la république populaire de Chine au Burkina d’être reçu par le PAN. Li JIAN et Bala Sakandé ont parlé de coopération entre les deux pays. Le diplomate chinois a également adressé son message de félicitation au PAN pour sa réélection à la présidence de l’AN. Mais aussi, a-t-il expliqué, « de lui transmettre le message de félicitation de son homologue chinois ». En l’en croire, ils  ont évoqué la dynamique de la poursuite de la coopération parlementaire entre les deux pays, la poursuite des échanges après la pandémie et la mise en place d’un groupe d’amitié parlementaire entre deux pays toujours dans le cadre de renforcer la coopération qui, selon Li JIAN, « est très fructueuse ».

Didèdoua Franck ZINGUE

Articles similaires

ISSA HAYATOU, président intérimaire de la FIFA : « … je mets quiconque au défi d’apporter un seul élément pouvant justifier le moindre doute sur ma probité »

ActuBurkina

CRISE GAMBIENNE : le Ghana  autorise l’envoi de 205 militaires

ActuBurkina

CELEBRATION DE LA FETE NATIONALE : le message à la nation du président du Faso

ActuBurkina

Laisser un Commentaire