ActuBurkina
A la une Economie

AG DES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE L’ETAT : 48 heures pour analyser la santé financière de 88 des 105 EPE

La 20e  session de l’Assemblée générale des Etablissements publics de l’Etat (EPE) se tient du 1er au 2 aout 2019 à Ouagadougou. L’état de la mise en œuvre des résolutions et recommandations de la 19e Assemblée générale, l’analyse des situations financières des EPE ainsi que la revue  du fonctionnement et de la gestion des EPE sont au menu des 48 heures de travaux.

C’est en présence du Premier ministre Christophe Marie Dabiré et quelques membres  de son gouvernement   que s’est ouverte la 20e Assemblée générale des EPE. L’objectif de ce rendez-vous est de délibérer sur les rapports de gestion des Conseils d’administration (CA), les rapports d’activités et les états financiers de l’exercice de 2018 de 88 des 105 EPE dont 17 fonds nationaux.

L’on retiendra dans l’ensemble que les EPE se portent bien,  selon  le rapport du secrétariat sur la gestion. Ainsi, pour 88 EPE ayant transmis leur états financiers,  le montant total des recettes (y compris les subventions) pour l’année 2018 s’élève à 229,039 milliards de F CFA contre 207,243 milliards en 2017 et 182,94 milliards en 2016,  soit des accroissements de 13.28% entre 2016 et 2017, puis de 10,53% entre 2017 et 2018. Il ressort également que la situation des EPE au cours de l’exercice 2018 est  satisfaisante dans l’ensemble. En effet, note le rapport, il est constaté une progression dans leur gouvernance avec une couverture satisfaisante des dépenses mandatées de 120,86% contre 128,86% en 2017 et 130,72% en 2016. Cependant, des efforts doivent être faits en vue de permettre l’application effective des instructions relatives à la nomenclature budgétaire des pièces justificatives et au plan comptable des EPE, le renforcement des capacités des acteurs des EPE, l’amélioration des systèmes d’information et de gestion entres autres.

 Cette AG servira  également de cadre à l’audition des rapports d’ explication présentés par le Fonds d’appui aux initiatives des jeunes  (FAIJ) et le Fonds d’assistance judiciaire (FAJ) qui n’ont pas été en mesure de produire leurs rapports de gestion et états financiers. La session connaitra également une communication portant sur le thème: « La gestion axée sur les résultats au service de la performance des EPE », en vue de mettre en lumière la nécessité constante d’une meilleure programmation des activités cohérentes avec les choix stratégiques définis par le Plan national de développement économique et social (PNDES).

Les  insuffisances et difficultés recensées dans le fonctionnement et dans la gestion des EPE touchant à la mise en place des Conseils d’administration, aux séjours semestriels des présidents  de CA et au respect de la réglementation ne seront pas en reste de cette 20e session au cours de laquelle des recommandations sont attendues afin de permettre aux EPE d’être plus efficaces.

Aziz BANSE

(Stagiaire)

Articles similaires

COTE D’IVOIRE : retour au calme en attendant…

ActuBurkina

SAHEL : la France annonce des moyens supplémentaires pour l’opération Barkhane

ActuBurkina

Mali : sécurité renforcée après l’attaque meurtrière du village peul de Koumaga

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR