ActuBurkina
A l'etranger A la une Politique

Afrique du Sud : l’ex-président Jacob Zuma exclu des prochaines élections

L’ancien président sud-africain Jacob Zuma n’a pas le droit de se présenter aux prochaines élections, selon la Commission électorale indépendante. Elle l’a annoncé lors d’un point presse le 28 mars affirmant qu’elle avait maintenu une objection contre la candidature de M. Zuma aux élections du 29 mai, lesquelles permettront aux Sud-Africains de renouveler leur Parlement qui choisira ensuite le prochain président. 

Mais le hic est qu’en juillet 2021, M. Zuma a été condamné à 15 mois de prison pour avoir défié un ordre de la Cour de se présenter devant une commission judiciaire qui enquêtait sur des allégations de corruption durant sa présidence de 2009 à 2018. Il a bénéficié d’une libération conditionnelle pour raisons médicales au bout de deux mois et a été autorisé à purger le reste de sa peine en résidence surveillée. Or, la Constitution sud-africaine interdit aux personnes reconnues coupables et condamnées à plus de 12 mois d’emprisonnement, sans possibilité d’amende, d’exercer une fonction publique.

Ancien pilier du Congrès national africain (ANC), parti historique au pouvoir depuis trente ans, Jacob Zuma a créé la surprise en annonçant en décembre soutenir le petit parti radical Umkhonto We Sizwe (MK, lance de la nation en zoulou) récemment créé. Cette annonce a porté un coup à l’ANC qui, selon les enquêtes d’opinion, est en perte de vitesse après de multiples scandales de corruption et en raison d’un paysage socio-économique morose. Le parti pourrait pour la première fois perdre sa majorité parlementaire et se retrouver contraint de former un gouvernement de coalition.

Zuma, 81 ans, a jusqu’au 2 avril pour faire appel de la décision de la commission.

Voaafrique, africanews 

Articles similaires

Lorepéni : Des terroristes matés copieusement par les VDP

ActuBurkina

Lutte contre le grand banditisme : le Commissariat Central de Police de la ville de Ouagadougou met fin au parcours de Z.B et ses acolytes

ActuBurkina

EBOLA: un décès suspect enregistré en Sierra Leone

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR