ActuBurkina
A la une Société

Académie Militaire Georges Namoano : la promotion « Faso Kanu » prête à défendre la patrie jusqu’au sacrifice suprême

(Pô, 20 avril 2024). Le Président de la Transition, Chef de l’Etat, Chef suprême des Forces armées nationales a présidé, ce samedi après-midi, la cérémonie marquant la fin de formation des élèves-officiers d’active, à l’Académie Militaire Georges-Namoano.

Baptisée « Faso Kanu » par le Chef de l’Etat, la promotion 2024 des élèves-officiers d’active est forte de 100 nouveaux sous-lieutenants de diverses nationalités prêts à défendre leur patrie jusqu’au sacrifice suprême.

Ce nom de baptême est en langue nationale dioula « parce que nous sommes en train d’affirmer notre souveraineté, et faisons la promotion de nos propres langues et de nos cultures », a indiqué le Chef de l’Etat avant de préciser : « Faso Kanu veut dire patriotisme ; le militaire est le patriote par excellence, c’est quelqu’un qui accepte de se sacrifier pour la patrie ».

Le Président de la Transition, le Capitaine Ibrahim TRAORE a réaffirmé son attachement à la libération du Burkina Faso du colonialisme. L’armée a donc un rôle à jouer dans cette lutte. « La lutte engagée pour la décolonisation, cette lutte implacable contre l’impérialisme impose que nous puissions joindre à la guerre, le développement, la culture du patriotisme et de l’intégrité. L’armée à travers cette promotion devra désormais prendre en compte cette mission afin d’affermir les liens avec la population civile, de cultiver ensemble le patriotisme, l’intégrité pour que notre patrie demeure », a soutenu le Capitaine Ibrahim TRAORE.

Entrés le 12 novembre 2022 à l’Académie militaire Georges-Namoano, les cent élèves-officiers d’active ont été déclarés, à l’issue de leur formation, aptes à rejoindre les rangs de l’armée. Ils ont donc reçu leurs attributs et insignes, faisant d’eux des sous-lieutenants.
Le Chef suprême des Forces armées nationales, le Capitaine Ibrahim TRAORE a rassuré de la qualité de la formation. « Leur formation a été réduite mais le contenu a évolué pour prendre en compte certains retours d’expériences de la guerre que nous menons actuellement. La formation va se poursuivre parce qu’ils continueront pour faire corps avec les sous-officiers et les militaires de rang » a indiqué le Chef de l’Etat.

La cuvée 2024 comprend 85 Burkinabè et 15 venus de pays amis que sont Djibouti, le Sénégal, la Centrafrique, le Gabon, la Guinée, le Mali, le Congo et le Niger.

Le général de brigade à la retraite Pingrenoma ZAGRE est le parrain de la promotion « Faso kanu ».

Direction de la communication de la Présidence du Faso

Articles similaires

Burkina: la BVDP désapprouve un supposé recrutement de VDP

ActuBurkina

COTE D’IVOIRE : le gouvernement offre 40 millions de FCFA à l’athlète Ta Lou

ActuBurkina

Procès Thomas Sankara : Gabriel Tamini a failli passer de témoin à l’accusé

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR