ActuBurkina
A la une Politique

SITUATION POLITIQUE A L’ARRONDISSEMENT 4 DE OUAGA: « ce cas doit être une leçon pour le législateur », dixit Issa Anatole Bonkoungou de l’ODT

 L’Organisation pour la démocratie  et le travail (ODT) a organisé, le 13 août 2016, à Ouagadougou, une conférence de presse pour se prononcer sur la situation politique qui prévaut à l’arrondissement 4 de Ouagadougou et éclaircir l’affaire des 50 millions de FCFA  remis  en 2015 par Inoussa Kanazoé, PDG de CIMFASO.

«  La situation tumultueuse dans l’arrondissement n°4 ne date pas d’aujourd’hui. Et la raison est toute simple : c’est deux idéologies qui s’affrontent : la vérité et le mensonge. Et dans ce cas de figure, le peuple a toujours su choisir son camp, le camp de la vérité ». Ces propos sont du secrétaire provincial de l’ODT, Issa Anatole Bonkoungou. C’était lors d’une conférence de presse que le parti a organisée  le 13 août 2016. Dès l’entame des échanges, Issa Anatole Bonkoungou a confié que sur les six conseillers que compte le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) dans l’arrondissement 4, trois ont décidé d’aller se constituer  « en prisonniers  de l’opposition ». Ainsi,  «pour les trois fois que le haut-commissaire nous a convoqués, nous nous sommes retrouvés avec un effectif à égalité de conseillers,  donc dix conseillers de chaque côté. Pour cela, on a estimé qu’on pouvait conjuguer le code électoral et le code général des collectivités. Ce qui fut fait et nous avons procédé à la mise en place du bureau du conseil municipal »,  a précisé le secrétaire provincial de l’ODT. Il a poursuivi en indiquant que ceux d’en face,  en clair l’opposition,  a déposé une plainte au niveau du tribunal administratif qui a procédé à la dissolution du bureau. En pareille situation, dit-il,  il est impératif de réunir une majorité forte (2/3) pour reconstituer le conseil. Un taux dont ne dispose ni  l’opposition, ni la majorité présidentielle.  Toute chose qui fait que la situation est bloquée. Et le secrétaire provincial de l’ODT de relever  que  « le cas de l’arrondissement 4 doit être une leçon pour le législateur », afin qu’il prenne des lois sur ces conseillers qui se font élire pour se retrouver dans un « coin », ignorant les réalités de ceux qui lui ont fait confiance.

Concernant le cumul de mandats, Issa Anatole Bonkoungou a fait savoir que son parti a jugé nécessaire qu’il revienne à la charge pour achever la mission entamée. « Si aujourd’hui Issa Anatole Bonkoungou est candidat au poste de maire à l’arrondissement 4, c’est parce que les premiers responsables de mon parti ont estimé que nous avons entamé une mission que nous devons impérativement  achever»,  a-t-il mentionné.

                                               L’affaire des 50 millions de FCFA de Inoussa Kanazoé

Abordant  la question des 50 millions de FCFA, le secrétaire provincial de l’ODT a indiqué que c’est lors d’une assemblée générale sur l’étude environnementale pour l’installation de l’usine CIMFASO que le promoteur El hadj Inoussa Kanazoé a proposé de soutenir la jeunesse à hauteur de 40 millions de FCFA, pour l’obtention de permis de conduire, et 10 millions de FCFA aux femmes pour mener des activités rémunératrices de revenus. Il a par la suite affirmé que les chèques ont été remis le 27 mars 2015, et rétrocédé à l’association pour le développement de l’arrondissement 4 et la coordination des associations féminines le 6 août 2015. Dans le but  de clarifier les ambigüités autour des 50 millions de FCFA, les présidents des deux associations ont déposé devant tous les militants venus prendre part à la conférence de presse, les rapports sur la gestion des fonds.  Selon Rasmané Compaoré, président de l’association pour le développement de l’arrondissement 4, 352 sur 450 jeunes ont bénéficié du programme de formation en permis de conduire.

 Quant à la présidente de la coordination des associations féminines,  Bibata Kalmogo,  elle  a mentionné que le rapport de son association est disponible pour quiconque voudrait avoir une idée claire sur la gestion des 10 millions de FCFA.

Sougrinoma  Ismaël GANSORE

(Stagiaire)

Articles similaires

Accord céréalier : Vladimir Poutin se dit prêt à négocier

ActuBurkina

SOUM: cinq personnes tuées par des assaillants

ActuBurkina

BURKINA : « les voyages à l’étranger de M. Kaboré sont superfétatoires » (CDP)

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR