ActuBurkina
A l'etranger A la une Politique

Guerre en Ukraine : Le Kremlin revendique « un succès » et se rapproche de Kiev

Les autorités russes ont revendiqué jeudi soir, un succès de leur action militaire entamé tôt le matin en Ukraine alors que tous les regards sont tournés ce vendredi vers la capitale Kiev, cible de tirs de missiles. 

Ce vendredi, tous les regards sont tournés vers la capitale de l’Ukraine, Kiev, cible de tirs de missiles et où des « groupes de sabotage » russes seraient actuellement à l’œuvre, selon le chef de l’État ukrainien qui s’est dit « cible numéro un » de Moscou.

L’armée russe se rapproche de la capitale, des combats sont en cours au nord de la ville.

À la fin du premier jour de l’action militaire russe, le Kremlin revendiquait « un succès » après la mise à l’arrêt ou la prise de contrôle de nombreux points stratégiques, notamment la centrale de Tchernobyl.

Elle a aussi annoncé que les séparatistes pro-russes de l’est de l’Ukraine ont réalisé des gains territoriaux.

Des combats sont en cours dans de nombreuses régions du pays. La mobilisation générale a été décrétée côté ukrainien.

Le bilan humain donné jeudi soir par le président ukrainien fait état de 137 morts et 316 blessés au combat.

Par ailleurs, des cohortes de réfugiés, 100 000 selon l’ONU, ont fui le pays vers les pays voisins comme la Pologne.

Un sommet  de l’Otan doit se tenir ce vendredi en visioconférence.

Les États-Unis défendront « le moindre pouce de territoire de l’Otan » mais n’enverront pas de troupes en Ukraine, a annoncé le président américain Joe Biden.

Plusieurs trains de sanctions ont été décidés par l’Union européenne, mais aussi par les États-Unis, le Royaume-Uni et le Canada.

Elles visent essentiellement le secteur bancaire, les importations technologiques et des proches du pouvoir.

Jeudi matin à l’aube, le président russe Vladimir Poutine avait annoncé lors d’une intervention télévisée une « opération militaire » spéciale en Ukraine.

« Nous nous efforcerons d’arriver à une démilitarisation et une dénazification de l’Ukraine », avait-il déclaré.

Agence d’information du Burkina

Articles similaires

22e  ANNIVERSAIRE   DE L’ASSASSINAT DE NORBERT ZONGO ET SES COMPAGNONS : voici les activités prévues par  le COMPP et la CCVC

ActuBurkina

Kaya : Le président du conseil régional de l’économie informelle du Centre-Nord serait enlevé 

ActuBurkina

RWANDA : où est donc passée l’opposante Diane Rwigara ?

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR